Magazine Le Mensuel

Nº 3005 du vendredi 12 juin 2015

3 questions à...

3 questions à Fadi el-Aouar

A la lumière des informations en provenance de Syrie, comment décrivez-vous la situation des druzes, surtout à Idlib et à Soueida?
Les takfiristes ont annulé la particularité de leurs lieux de culte. Ils essaient aussi de les inciter à rejoindre les rangs des takfiristes. Les druzes n’ont d’autre place sur la terre que cet Orient auquel ils tiennent beaucoup, et qui constitue leur refuge principal. Ils ne permettront à personne de les agresser. Mais à Idlib, faire face n’est pas possible, car ils constituent une minorité, et la présence des takfiristes ne leur permet pas de se défendre.

Selon des informations qui ont filtré, si la situation se dégrade ils pourront solliciter la protection d’Israël…
L’Etat syrien est responsable de son peuple et, jusqu’à maintenant, il le défend. Je doute fort que les druzes aillent chercher refuge ailleurs, sauf peut-être s’ils sont menacés dans leur existence, mais même dans ce cas, cette idée n’est pas conforme à leurs principes. Le mieux est qu’ils combattent les takfiristes et Israël, qui sont les deux faces de la même monnaie.

Le député Walid Joumblatt ne soutient pas ce point de vue…
Les druzes en Syrie ne répondent pas aux demandes de Walid Joumblatt. Depuis longtemps, il essaie de les dissocier de la Syrie, mais il n’a pas réussi à le faire. Joumblatt ménage le Front al-Nosra et les druzes sont le fer de lance dans les batailles contre celui-ci.

Arlette Kassas

Related

3 questions à Alaeddine Terro

admin@mews

Questions au Dr Elias Ibrahim

admin@mews

3 Questions

admin@mews

Laisser un commentaire