Magazine Le Mensuel

Nº 3020 du vendredi 25 septembre 2015

Événement

Journée pour la paix du Liban 2015. L’Armée libanaise à l’honneur

Le Liban célèbre, le 21 septembre, sa 4e journée pour la paix, à la suite de l’initiative de Nabil Tabet, en partenariat avec la Blom Bank. Cette année, l’association paramilitaire LMAC (Lebanon Mime Action Center) est nommée l’association de la Paix 2015. Explications avec Nabil Tabet.

Le 21 septembre, déclarée Journée internationale pour la Paix par les Nations unies, le Liban sera de la partie. Pour la quatrième année consécutive, il célèbrera cet événement. Pour la Journée 2015, la barre est haut placée: pour la première fois depuis le lancement de cette initiative à l’instigation personnelle de Nabil Tabet, c’est une association choisie comme représentante de la paix, et pas n’importe laquelle: l’association paramilitaire LMAC (Lebanon Mime Action Center), relevant de l’Armée libanaise et en charge du déminage du pays. C’est la Blom Bank, partenaire principal de Tabet, qui lui a suggéré l’idée, vu que la banque, à travers la carte Giving, met un point d’honneur à financer cette association. «C’est un grand honneur et une grande fierté pour moi de pouvoir honorer ainsi l’armée», ajoute Tabet. Pour sa part, la Blom Bank estime que «l’initiative de M. Tabet fut une excellente opportunité pour honorer ce soldat inconnu qui veille à la sécurité des citoyens et déploie tous les efforts nécessaires pour garantir un territoire déminé et le retour des personnes à leurs terres sans aucun risque. M. Tabet pour sa part ne tarda pas à adopter cette cause et à s’engager avec nous pour honorer cette estimable association».
Retour dans le temps. Il y a trente-trois ans, les Nations unies déclaraient le 21 septembre Journée pour la Paix dans le monde. Un appel est lancé à tous les pays membres de la célébrer. Tous ne le feront pas, le Liban inclus. Une constatation qui s’impose à Nabil Tabet, dès son retour au pays, après de longues années de travail à l’étranger. Initiative personnelle, il décide de créer, il y a quatre ans, la Journée pour la Paix du Liban. Le lancement a eu lieu au cours d’un «dîner pour la paix en blanc», le 14 octobre 2011, au Casino du Liban. Le drapeau y a été dévoilé en présence d’un grand nombre d’invités, dont Mona Hraoui, marraine de cet événement annuel, ainsi qu’Adriana Karembeu, représentant la Croix-Rouge française, et Leila el-Solh, nommée «femme de la paix» pour l’année 2012.
Après l’édition 2013 tournant autour de la culture et du sport, avec Maxime Chaya comme homme de la paix, et après l’édition 2014 visant à montrer que «la culture du patrimoine mondial est, en fait, né au Liban», avec May el-Khalil nommée femme de la paix, «cette année, j’ai voulu aller encore plus loin, ajoute Nabil Tabet, et montrer que les Libanais sont ouverts à toutes les cultures du monde». Une idée qu’il exprime par la thématique de la musique et de la danse. La soirée de gala, prévue le 5 octobre, débutera par une chanson et une danse libanaises, avant d’effectuer un tour du monde, de l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud, puis à l’Extrême-Orient, l’Inde, l’Europe, et retour au Liban, à travers la dabké traditionnelle. Les danses seront essentiellement exécutées par des Libanais, mis à part, notamment, la danse d’Extrême-Orient qui sera exécutée par le contingent chinois de la Finul. Ce dernier aide, en effet, la LMAC dans le déminage du Liban.
Sur ce sujet, Tabet ne tarit pas d’explications. Lui et son équipe ont été à Tannourine pour photographier une opération de déminage. Afin de prouver que la zone a été entièrement déminée, une dabké y a été exécutée. Tabet affirme que tout un programme média a été lancé pour mettre en évidence le travail, la mission dont est investie la LMAC, prête à se sacrifier dans l’intérêt du pays. Ainsi, à la conférence de presse du 8 septembre pour le lancement de la Journée 2015, le général Hassan Fakih a présenté une courte vidéo retraçant le travail à accomplir et le travail accompli, touchant une audience très émue. Au Liban, dans le sud du pays essentiellement, il y a 450 000 mines et 4 800 000 bombes à défragmentation. Autant de pièges mortels que la LMAC se charge de désamorcer. Et pas que. Le but de l’armée n’est pas seulement d’effectuer des missions de déminage, mais d’assurer aussi un suivi aux personnes qui ont sauté sur des mines, 800 personnes, en grande majorité des enfants qui s’amusaient à jouer: prothèse, suivi médicale, éducation… et ce, pour les aider à s’intégrer dans la vie sociale.
Selon l’exposé du général Fakih, les 63% du territoire libanais ont déjà été déminés. D’ici 2020, le Liban est supposé être entièrement déminé. Ce qui rend la tâche encore plus difficile et dangereuse, c’est qu’Israël, contrairement à ce que stipule la Convention de Genève, n’a pas indiqué l’emplacement des mines; des membres de la LMAC ont perdu leur vie dans l’accomplissement de leur mission.
En nommant la LMAC association de la paix pour 2015, Nabil Tabet espère sensibiliser la plus grande tranche possible de la population à cette cause, tout en se demandant déjà qui pourrait l’année prochaine succéder à une aussi importante association comme personnalité de la paix.

Nayla Rached
 

L’engagement social de la Blom Bank
Pouvez-vous donner quelques informations concernant la carte Giving de la Blom Bank?
La carte Blom Giving fut lancée en 2010, et c’est l’unique carte dans le monde qui permet au client de contribuer au déminage des champs de mines à travers le pays. Cette carte joint les avantages d’une carte de crédit MasterCard avec la capacité de contribuer au financement du Centre libanais de l’action contre les mines, une unité de l’Armée libanaise chargée de déminer le territoire libanais. Donc, tout en recevant les mêmes avantages d’une carte de crédit, le titulaire de cette carte est également en train d’aider son pays sans aucun coût supplémentaire. La Blom Bank contribuera au déminage avec toute transaction sur la carte, outre la moitié des frais annuels de cette dernière. MasterCard a choisi de soutenir cette cause en l’adoptant dans le cadre du programme Purchase with Purpose.

A travers cette carte, vous financez l’armée et plus particulièrement l’association LMAC. Pourquoi?
La Blom Bank adopte le slogan «Peace of Mind» cherchant à promouvoir sérénité, sécurité et tranquillité. Ainsi, contribuer à installer la sécurité dans le pays s’incorpore dans la mission de la banque qui croit en cette noble cause. La Blom Bank n’a point hésité à soutenir l’Armée libanaise et notamment le Centre libanais de l’action contre les mines, en lançant la carte Blom Giving, contribuant ainsi au déminage du pays et à y rétablir la sécurité. Donc, la Blom Bank a réagi à cette cause majeure et l’a intégrée dans l’un de ses principaux produits, coopérant de la sorte avec ces clients au service de cette cause à dimension nationale.

Comment le titulaire de la carte s’engage-t-il dans cette noble cause?
Le titulaire de la carte contribue à travers ses achats au financement des travaux de déminage effectués par LMAC. Grâce à cet engagement, la LMAC et la Blom Bank seront en mesure, d’abord, de promouvoir la sécurité dans le pays en aidant l’Armée libanaise au déminage du territoire libanais. Ensuite, de relancer l’économie en contribuant au développement rural. Les communautés peuvent réinvestir dans les territoires créant ainsi des opportunités de travail, surtout dans les domaines industriels et agricoles. Finalement, de contribuer au développement social en élevant le niveau de vie dans les régions déminées.

Related

Evenement

admin@mews

Adnan Kassar honoré par la Chine. «Pour que le Liban regagne sa place historique»

admin@mews

Réconciliation. Rencontre inédite entre Harb et le Hezbollah

admin@mews

Laisser un commentaire