Magazine Le Mensuel

Nº 3033 du vendredi 25 décembre 2015

ECONOMIE

Banque. La HSBC se retire du marché libanais

Le groupe HSBC au Liban, représenté par HSBC Bank Middle East Limited, la plus grande banque au Moyen-Orient, a mis en vente son portefeuille clientèle, ses avoirs et ses passifs, ainsi que ses trois branches de Aïn Mreisseh, Ras-Beyrouth et Dora, a appris Magazine auprès d’une source digne de foi. Cette décision stratégique est liée à une restructuration en profondeur du positionnement de la banque sur les marchés émergents, à la non-compétitivité de la HSBC par rapport aux établissements bancaires libanais et à l’étroitesse du marché local. Une première décision de réduire la présence au Liban de la HSBC avait été prise, il y a plus de cinq ans, le nombre de branches opérationnelles est alors passé de cinq à trois. Néanmoins, la HSBC préserverait sa licence de banque, d’autant plus que la Banque du Liban (BDL) a suspendu l’octroi de nouvelles licences depuis un bon bout de temps, considérant que le Liban est suffisamment bancarisé et préférant encourager les établissements bancaires à la fusion ou à l’acquisition. Par ailleurs, la vente de la licence de la HSBC ne dégagerait pas une plus-value suffisamment intéressante. La dernière fusion-acquisition, qui a eu lieu entre la NECB et la BIT et la participation de Mario Saradar, n’avait pas nécessité l’émission d’une nouvelle licence de banque. Trois grandes banques seraient vivement intéressées par l’acquisition de la HSBC, ajoute-t-on de même source.
La HSBC est installée au pays du Cèdre depuis 1946, fournissant les services de la banque universelle. Mais sa présence dans l’ensemble du Moyen-Orient date de 1959, lorsque la HSBC a acquis British Bank of the Middle East. Elle a alors adopté une politique d’expansion, ouvrant un plus grand nombre de branches à Dubaï, en Arabie saoudite (al-Khubar et Jeddah), Koweït, Bahreïn, Mascate. En 1978, le portefeuille de la HSBC a été transféré à une nouvelle entité, The Saudi British Bank, dans le cadre de laquelle le groupe a maintenu une part de 40%. Celui-ci a également gardé une part au sein de Hong Kong Egyptian Bank SAE, établie en 1982. En 1994, le quartier général de la banque a été transféré vers Jersey et, en 1999, elle a été renommée HSBC Middle East.

Liliane Mokbel

Related

Transport maritime. Un secteur dans le vert

admin@mews

Female wave of change. Réseautage global pour les femmes

admin@mews

Ecosystème numérique. Une valeur de 600 millions de dollars

admin@mews

Laisser un commentaire