Magazine Le Mensuel

Nº 3084 du vendredi 1er décembre 2017

Mena

News Mena

59,2 millions de tonnes 
La consommation de nourriture aux émirats en 2025
La consommation de produits alimentaires aux Emirats arabes unis (EAU) s’est élevée à 329 milliards $, ou 48,1 millions de tonnes en 2016. La croissance démographique, celle du nombre des touristes et la hausse des revenus pousseraient cette consommation à 59,2 millions de tonnes d’ici à 2025. Le rapport 2017 sur l’industrie de l’agroalimentaire aux EAU souligne que les Emirats souhaitent trouver un équilibre entre la demande des consommateurs et un gaspillage de la nourriture nul et durable. Le Pdg de Food & Beverage Manufacturers Group a souligné que l’industrie de l’agroalimentaire évolue et croît en fonction des comportements sociaux et du changement des habitudes. L’agroalimentaire est le deuxième plus grand secteur industriel aux EAU.

2 milliards $
Le prêt garanti accordé à Saudi Aramco

Le gouvernement britannique a approuvé l’octroi d’un prêt garanti de 2 milliards $ au géant de l’énergie Saudi Arabian Oil Co, mieux connu sous le nom de Saudi Aramco, à un moment où la Grande-Bretagne le courtise pour la plus grande opération d’entrée en bourse. La Première ministre britannique Theresa May a visité en avril dernier Riyad en compagnie du Pdg du London Stock Exchange Group, Xavier Rolet.
L’introduction en bourse d’Aramco donnerait un coup de pouce à Londres, aidant les politiques à montrer que la capitale britannique demeure ouverte aux affaires et représente encore un hub financier malgré sa sortie de l’Union européenne. D’ailleurs, le Royaume-Uni n’est pas le seul pays à courtiser Aramco.
Le président américain Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe font également du lobbying afin d’attirer  Aramco sur leurs bourses respectives.

Emirates Airline
40 Boeing 787 Dreamliners

Emirates Airline s’est engagé à acheter 40 avions Boeing 787 Dreamliners pour un montant totalisant 15, 1 milliards $. Le corps de l’activité de la compagnie aérienne aurait changé avec la baisse du prix du baril du pétrole et du recul de la demande sur les sièges de la classe affaires.

Compétitivité
L’Arabie saoudite en régression 

Le rapport sur l’indice de la compétitivité des pays de la région Mena 2017-2018, publié par le Forum économique mondial, a montré que l’Arabie saoudite s’est classée à la 3ème position sur un plan régional mais a reculé de trois points au niveau mondial, se positionnant à la 30ème place.

Liliane Mokbel

Related

Le Qatar veut attirer les touristes à Doha

Aramco ou l’introduction boursière du siècle

Dubaï se lance dans l’élevage de saumons

Laisser un commentaire