Magazine Le Mensuel

Nº 3089 du vendredi 4 mai 2018

Les chiffres

News les chiffres

Publicité digitale
En hausse de 21,4% sur un an

En 2017, la télévision aurait accaparé la plus grande part des dépenses publicitaires réelles, soit 50% ou 80 millions $, suivie par les panneaux publicitaires, 21,3% (34 millions $), la presse écrite 11,3% (18 millions $), la publicité digitale 10,6% (17 millions $), les radios 6,3% (10 millions $), et les salles de cinéma 0,6% (1 million $). Les dépenses publicitaires digitales ont progressé de 21,4% sur un an, alors que celles dans la presse écrite ont reculé de 38% et de 37,5% dans les salles de cinémas en un an. La même tendance a affecté les dépenses publicitaires à la radio (-28,6%) et celles sur les panneaux d’affichage (-4,2%). 

Syriens Palestiniens
Coût santé zéro

Le ministre de la Santé, Ghassan Hasbani, a affirmé que les coûts des soins médicaux et d’hospitalisation des Palestiniens et Syriens, présents au Liban, est de zéro pour l’Etat depuis début 2018. Le ministre a graduellement œuvré à la prise en charge de ces coûts par l’Unrwa et les agences relevant des Nations unies. Le même procédé a été suivi pour ceux qui font des dialyses. Ghassan Hasbani a souligné qu’avant son entrée en fonction, l’Etat dépensait pour soigner les Syriens et les Palestiniens près de 6 millions $/an.

 

66 milliards $
Il est évident que la situation monétaire n’est pas au meilleur de sa forme. Toutefois, le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, trône sur des réserves en devises étrangères de plus de 55 milliards $ susceptibles de constituer un tampon face à toute secousse qui pourrait mettre en péril la valeur de la livre. Il faut que les Libanais se rassurent que la valeur du dollar américain est maintenue à 1 507,5 livres.       

7 000
En 2018, le ministère de la Santé a suspendu définitivement l’octroi de permis de travail au personnel infirmier syrien. Avant cette date, il leur délivrait des permis pour une durée de cinq ans, réduite à un an seulement en 2017. La décision d’embauche de Syriens devait combler un manque de 7 000 infirmiers sur le marché des soins médicaux.
Un programme intensif d’initiation à ce métier a été mis en place conjointement entre le ministère de la Santé et certaines universités. La suspension d’un permis de travail aux médecins syriens remonte déjà à plusieurs années.  

Dispensaires: 35% des médicaments contrefaits
Près de 35% de l’ensemble des médicaments disponibles dans des dispensaires appartenant à des associations caritatives ou à des partis politiques sont contrefaits ou issus de la contrebande. Le président de l’Ordre des pharmaciens a ajouté que c’est le cas dans 980 dispensaires illégaux sur un total de1 400 répartis sur tout le territoire libanais.

81%
Les flux de capitaux se sont élevés à 6,2 milliards $ au cours de 2017. La majeure partie, soit 81%, provient d’une contribution des résidents, alors que 1,2 milliard $, constitué l’apport de non résidents.
 

8,95%
Dans le cadre du budget, les dépenses publiques sont réparties comme suit: les salaires des fonctionnaires et des membres des forces armées et des services de sécurité (35,5%); le service de la dette publique (34,65%); les dépenses d’investissements (8,95%).

Devise
Les fonds obtenus par le Liban grâce à la conférence Cèdre s’élèveraient à plus de 11 milliards $. Ils sont en devises étrangères, ce qui contribuerait d’une manière automatique à apporter un soutien accru à la monnaie nationale. 

Réduction
Les crédits alloués à l’aéroport International Rafic Hariri dans la cadre de la loi de finance 2018 auraient été revus à la baisse de 20% par rapport à ceux consentis en 2017.

Aiguilleurs du ciel
Le nombre des aiguilleurs du ciel à l’aéroport Rafic Hariri serait insuffisant pour assurer une sécurité optimale du trafic aérien. Pour atteindre cet objectif, il faudrait avoir 75 aiguilleurs et 125 assistants. Or, aujourd’hui ce nombre est de 20 aiguilleurs et 18 assistants.  

Liliane Mokbel
 

Related

News les chiffres

admin@mews

News les chiffres

admin@mews

News les chiffres

admin@mews

Laisser un commentaire