Magazine Le Mensuel

Nº 3098 du vendredi 1er février 2019

Festival

26e édition du Festival al-Bustan. Crescendo: hommage à la musique italienne

Sous l’intitulé Crescendo, la 26e édition du Festival al-Bustan, sera consacrée à la musique italienne, du baroque à la Renaissance, en passant par les musiques de films. Vingt performances à retrouver du 12 février au 17 mars. Voici le programme.

Mardi 12 février
Sanja Romic au hautbois, Benjamin Baker au violon, Miriam Prandi au violoncelle et Maxim Novikov à l’alto, accompagnés de l’Orchestre académique du Festival al-Bustan, sous la direction de Gianluca Marcianò, interpréteront des compositions de Cimarosa, Saint Saëns, Mascagni, Tchaïkovsky, Berlioz.

Mercredi 13 février
D’après le magazine Gramophone, «Joseph Calleja est décidément entré dans la zone des Trois ténors». Avec sa voix méditerranéenne, Calleja est le choix ultime pour interpréter le répertoire de Verdi.
 

Samedi 16 février
La violoniste italienne Anna Tifu interprètera l’une des plus populaires compositions de Mendelssohn, son Concerto pour violon en E mineur, ainsi que sa Symphonie italiana no4.

Lundi 18 février
Vivaldi, Much more than the Four Seasons: une conférence présentée par Susan Orlando. Musée Sursock, à 19h.

Mercredi 20 février
Un des artistes préférés du Festival, Mario Stefano Pietrodarchi est de retour, avec son bandonéon pour interpréter des musiques de films italiens, comme La Dolce Vita, La Strada, Il Padrino… signées Nino Rota, Ennio Morricone, Roberto Ruggieri, Sandro Di Stefano…
 

Samedi 23 février
Première partie d’une double soirée où les six concertos pour violon de Paganini seront interprétés par six violonistes. Gabriele Pieranunzi, Yury Revich et Sergej Krylov interprèteront les Concertos 2, 5 et 4.

Dimanche 24 février
L’orchestre de chambre World Youth, sous la direction de Damiano Giuranna, interprètera Wieniawski, Paganini, Saraste, Verdi.

Lundi 25 février
L’Academia Bizantina, sous la direction d’Alessandro Tampieri, invite le public à repenser le Stabat Mater de Jean-Baptiste Pergolèse. Avec Delphine Galou (contralto) et Monica Piccinini (mezzo).
Eglise Saint-Joseph.

 

Mercredi 27 février
Delphine Galou (contralto) interprètera des arias sacrés des XVIIe et XVIIIe siècles. Eglise Saint-Elie, Kantari.

Vendredi 1er mars
Plongée dans la musique vénitienne de Monteverdi avec l’Odhecaton, un ensemble de voix masculines, spécialisé dans la musique de la Renaissance et du baroque, sous la direction de Paolo Da Col.
Eglise Saint John-Marc, Byblos.

Dimanche 3 mars
Momento Immobile: Plongée dans le bel canto italien avec la soprano Venera Gimadieva, accompagnée du Serbian National Theater Orchestra of Novi Sad, qui interprètera Bellini, Donizetti, Rossini.

Mardi 5 mars
Paganini violin concertos nos 6, 3, 1: avec les violonistes Anastasiya Petryshak, Kevin Zhu et Giulio Plotino, accompagnés du Serbian National Theater Orchestra of Novi Sad.

Jeudi 7 mars
Forza e Delicatezza: Erica Piccotti interprètera le concerto pour violoncelle de Dvorak, et Vanessa Benelli Mosell le concerto pour piano de Ravel.

Vendredi 8 mars
Le ténor mexicain Javier Camarena interprètera Rossini, accompagné au piano d’Angel Rodriguez.

Samedi 9 mars
La Traviata de Verdi sera présentée sous forme de concert avec un exceptionnel casting, dont Maria Mudryak, Vincenzo Costanzo et Damiano Salerno, accompagnés du Serbian National Theater Orchestra of Novi Sad et de la Chorale de l’Université Antonine.

Mardi 12 mars
Une soirée avec la pianiste Khatia Buniatishvili. Au programme: Schubert et Liszt.

Mercredi 13 mars
Les jeunes danseuses étoiles de l’Accademia Teatro alla Scala Ballet School présenteront des extraits d’un répertoire de chorégraphes classiques et contemporains comme Marius Pepita, Roland Petit…

Vendredi 15 mars
Partez à la découverte des stars émergentes de l’Académie d’Opéra Lyrique de la Scala au sein d’un récital de bel canto, avec Enkeleda Kamani (soprano), Anna-Doris Capitelli (mezzo-soprano), Chuan Wang (ténor),
Ramiro Maturana (barytone) et Michele d’Elia (piano).

Dimanche 17 mars
Pour la grande finale, un double concert: Les quatre saisons de Vivaldi, suivi de celles de Piazzolla, interprétées par l’Ensemble de l’Academia Teatro alla Scala.

Sauf mention contraire, les performances auront lieu à l’auditorium Emile Boustani, à l’hôtel al-Bustan, à 20h30.

Related

Nehna wel amar wel jiran. La vie, sur les escaliers Vendôme

admin@mews

Beirut Jazz Festival. Les Souks de Beyrouth en musique

admin@mews

Liban Jazz invite Piers Faccini. «Du folk éclectique de partout et nulle part»

admin@mews

Laisser un commentaire