Magazine Le Mensuel

Nº 3101 du vendredi 3 mai 2019

  • Accueil
  • general
  • Bildits. Nourrir son esprit de l’habileté de ses mains
general Start up

Bildits. Nourrir son esprit de l’habileté de ses mains

En reprenant les pratiques des chantiers de la vie réelle, ces maisons miniatures en kit ne cessent de révéler leur potentiel éducatif. PAR Noémie de Bellaigue

C’est l’histoire de trois amis d’enfance ayant depuis toujours en tête le rêve de bâtir un projet ensemble. L’idée mûrit en 2016 pour prendre forme à Noël 2017 sous le nom de Bildits. Pensé selon les matériaux et les techniques authentiques de construction, le kit permet aux enfants de confronter leur créativité et leur autonomie à l’élaboration d’une maison tout droit sortie de leur imagination. À la fois ingénieur, architecte et chef de chantier, le jeune construit tout de A à Z, seul ou aidé d’un adulte, de la structure en béton aux murs en briques, en passant par les coffrages et les colonnes. S’ensuit l’assemblage des portes et des fenêtres et enfin la phase finale de peinture. Tous les outils nécessaires à la mise en œuvre sont fournis: pelle, pinceau et mètre, ainsi qu’un nylon pour protéger l’espace.
Dans leur atelier niché sur les hauteurs de Jounié, la start-up conçoit elle-même, à partir de matériaux bruts, chaque pièce composant le jeu. L’atmosphère positive du lieu illustre la philosophie par laquelle est née l’idée d’offrir aux enfants cette activité didactique. En parallèle, grâce à un prix gagné avec l’Unicef, Bildits organise des workshops pour les enfants dans les écoles après les journées de classes. Cette année, 20 écoles et 600 élèves en profitent. Des chiffres qui seront portés à 70 établissements et 3 000 enfants à la rentrée prochaine.

Revenir aux fondamentaux
Rayan Bar-houche, ingénieur mécanique, supervise la fabrication, le design et le packaging, Wael Saadé, ingénieur civil, le marketing, la communication et la supervisation des écoles. Elias Chemali, ingénieur mécanique aussi, actuellement en Corée du sud, gère le site Internet. Les trois amis ont mis leur âme d’enfant au service de ce projet élaboré au sein de l’incubateur Berytech et de l’accélérateur Elevate Impact. Après avoir remporté de multiples compétitions locales et internationales – dont celle des entreprises créatives au Danemark,  – ils envisagent désormais d’exporter leurs kits de construction à l’étranger.
Dans une époque où les activités manuelles sont délaissées au profit de l’utilisation des écrans, la dimension ludique de ce kit est une solution pour aider l’enfant à développer son esprit logique. A la suite de l’obtention du certificat de sécurité européen (CE) pour leur jeu, Bildits mettra à Noël prochain un pied dans ce marché qui promet d’être réceptif à l’initiative et à tout ce qu’elle implique. Le modèle actuel étant destiné aux enfants à partir de 10 ans, ils élaborent une version simplifiée pour les plus jeunes. Quant aux ateliers, ils projettent de développer une plateforme permettant à n’importe quelle personne bricoleuse du monde entier, d’organiser ces séances de constructions.

www.bildits.com

Noémie de Bellaigue

Related

The Park. Un jardin suspendu au-dessus de Zaytouna Bay

admin@mews

Option Frangié. Damas pour ou contre?

admin@mews

Ilik ya Baalbak. Une ouverture grandiose

admin@mews

Laisser un commentaire