Magazine Le Mensuel

Nº 3104 du vendredi 2 août 2019

general Start up

Quadra. Des solutions de tri pour les fruits

Cette start-up fabrique des machines destinées à faciliter le tri et le calibrage aux entreprises vendant des fruits et légumes, selon les normes du marché international.
 

Le parcours classique des fruits et légumes avant d’arriver dans notre assiette, est d’être cueillis, lavés, triés avant d’être conditionnés et vendus sur les étalages du commerce. Quadra Machinery – officiellement lancée en début d’année 2019 par trois jeunes ingénieurs, Kevin Boutros, Serge al-Khoury et Kristina Farah – propose d’automatiser la troisième étape. Principalement destinées aux négociants et supermarchés, l’initiative base son dispositif selon la taille, le poids, la couleur et la qualité aussi bien visuelle qu’interne des produits. En plus de leur apporter une valeur ajoutée au niveau de la qualité, c’est un gain de temps comparé à la pratique manuelle pour les producteurs et travailleurs du secteur. Le projet développé au sein de l’accélérateur spécialisé en innovations en techniques agricoles de Berytech Agrytech, a déjà remporté plusieurs prix et a fini vainqueur de l’idée innovante Ideas Track du concours Arab Startup où l’équipe a pu bénéficier de précieux conseils.

Des prix concurrentiels
Le problème majeur de ces outils déjà bien implantés dans les pays riches et développés, est leur prix, pouvant atteindre jusqu’à plusieurs millions de dollars pour les plus performants. Dans les pays tel que le Liban, ce coût est un frein énorme, le contraignant à conserver l’ancienne façon de faire, manuelle. Un désavantage handicapant d’une part rentabilité et exportation, et impactant le produit en tant que tel. C’est pour ces raisons diverses que Quadra réfléchit sa technologie en lien aux besoins des régions en croissance, comme le Mena, l’Europe de l’est, l’Afrique ou encore l’Amérique du sud.
Développé à partir des normes internationales, l’appareil, qui est programmé par ordinateur, évolue en fonction des nécessités du client, rythmées par les saisons, selon la nature du fruit et ses défauts spécifiques. Si le coût se veut abordable comparé à la concurrence, la productivité n’est pas remise en cause. Ainsi la capacité de la machine est extensible et peut aller d’une à six tonnes par heure. Le respect des normes mondiales vise dans un futur proche à permettre aux entreprises libanaises d’exporter leurs marchandises.

Service après vente
La relation client de Quadra ne s’arrête pas à la vente de leurs machines. Grâce à une équipe de pointe, un suivi basé sur des conseils personnalisés et sur une maintenance aussi bien technique qu’informatique est proposé avec la mise à jour des logiciels. Derrière ce projet, une volonté d’apporter une pierre à l’édifice de la relance économique du Liban, pour y créer de nouvelles opportunités d’emploi et sensibiliser aux questions sanitaires liées à l’alimentation. Le lancement s’est révélé déjà très prometteur et la jeune start-up a déjà été contactée par de nombreuses entreprises. À court terme, le but de Quadra est d’atteindre la région Mena, l’Europe orientale, et l’Asie pour à plus long terme, percer sur le marché mondial.

NOéMIE DE BELLAIGUE

Related

Céline Dion enflamme Paris et soutient les Bleus

admin@mews

Star Wars VIII. Tout peut basculer…

admin@mews

François Fillon à Beyrouth. Au chevet des chrétiens d’Orient

admin@mews

Laisser un commentaire