Magazine Le Mensuel

Nº 2852 du vendredi 6 juillet 2012

En Privé

En privé

C’est un Libanais qui a distribué aux médias le document final du Congrès de Genève, avant que l’on découvre qu’il s’agit d’une intox dont a été chargé Kofi Annan par les Américains. Le rapport diplomatique, qui révèle ce fait, ne dévoile pas le nom du Libanais en question, mais affirme qu’il fait partie de l’équipe qui travaille avec Annan sur le dossier syrien. Le responsable onusien avait remis le document simultanément aux diplomates russes pour approbation avant son adoption par le Congrès de Genève, et au Libanais en question qui l’a présenté comme ayant été validé par tous les participants y compris les Russes. Le document comportait une clause stipulant franchement le désistement du président Assad en faveur d’un gouvernement d’union nationale. Après ces fuites, des sources arabes à Paris ont contacté l’ambassade de Russie pour en savoir plus sur l’affaire. Il n’a pas fallu plus qu’une heure pour que le ministre Sergueï Lavrov annonce que le texte publié n’est pas officiel accusant l’émissaire de l’Onu, sans le nommer, de faire preuve de mauvaise foi.

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

Laisser un commentaire