Magazine Le Mensuel

Nº 2862 du vendredi 14 septembre 2012

En catimini

En catimini

Qui sont les accusés?
Le ministre syrien de l’Information accuse des experts français et qataris d’avoir implanté des équipements et stations mobiles dans la région de Wadi Khaled et Tilal Akroum, au nord du Liban, pour brouiller les chaînes satellitaires syriennes et mettre sur écoute les appels téléphoniques entre le Liban et la Syrie.
Commentant ces propos, des sources du Moustaqbal répondent que «ces accusations sur la présence de réseaux de brouillage et d’écoute, à l’instar de celles des camps d’entraînement de l’ASL, ne sont pas dirigées contre nous en tant qu’opposition sympathisante de l’insurrection syrienne, mais elles dénoncent essentiellement les organes de sécurité et surtout l’armée libanaise et le gouvernement complices de la lutte contre le régime, un régime qui a perdu ses nerfs après la découverte du complot Samaha-Mamelouk».

Related

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

Laisser un commentaire