Magazine Le Mensuel

Nº 2866 du vendredi 12 octobre 2012

  • Accueil
  • Santé
  • L’infection par le rotavirus. 30% d’hospitalisation chez les enfants
Santé

L’infection par le rotavirus. 30% d’hospitalisation chez les enfants

Presque tous les enfants de moins de 5 ans peuvent être infectés par le rotavirus. Cette infection très contagieuse cause une gastroentérite et menace sérieusement la santé d’un nourrisson. Au Liban, près de 30% des hospitalisations sont liées à une gastroentérite parmi les enfants de moins de 5 ans à cause du rotavirus.

Le rotavirus est la cause la plus importante de diarrhée grave entraînant une déshydratation chez les nourrissons et les jeunes enfants de moins de 5 ans. Cette maladie grave nécessite très souvent une hospitalisation. La gastro-entérite à rotavirus évolue de façon très imprévisible. Parmi ses symptômes, on note une fièvre, des vomissements et une diarrhée. Comme le rotavirus est relativement résistant à la plupart des désinfectants, il est difficile d’éviter qu’un enfant soit exposé à ce virus. Une étude menée pendant un an, englobant plus de 500 enfants, souligne la nécessité de mettre en œuvre la vaccination contre le rotavirus au niveau national tel que conseillé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’étude menée au Liban pour évaluer la prévalence et l’impact du rotavirus sur les enfants de moins de 5 ans, montre que la maladie est attribuée à 27,7% des hospitalisations liées à une gastroentérite, avec plus de 75% des cas observés chez les enfants de moins de 2 ans. Entre 2001 et 2008, près de 40% des hospitalisations associées à une diarrhée, observées chez les enfants de moins de 5 ans dans le monde entier, ont été attribuées à une infection par le rotavirus. Dans les pays en voie de développement, plus de 95% des enfants ont été atteints au moins une fois par une maladie liée au rotavirus avant l’âge de 5 ans. Selon les experts, bien que la maladie se transmette par voie orale et surtout à cause d’une mauvaise hygiène, les études ont montré que l’amélioration de l’assainissement et de l’hygiène publique n’a eu que peu d’effets concernant la réduction des maladies liées au rotavirus. La vaccination est donc une priorité contre ces maladies. Celle-ci a d’ailleurs été recommandée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) en 2009. Au Liban, la vaccination ne fait pas encore partie du Programme de vaccination national et elle est sujette à des décisions individuelles revenant aux médecins ou aux parents. On estime par ailleurs que pas plus de 30% des nouveau-nés sont vaccinés au Liban. La vaccination contre le rotavirus se fait par voie orale et est administrée dès que possible puisque 18% des cas hospitalisés concernent des enfants de moins de 6 mois.

Une infection virale
L’infection par le rotavirus est une maladie virale qui ne se traite pas au moyen d’antibiotiques. La déshydratation est l’une des complications potentielles les plus importantes chez les enfants infectés par le rotavirus. Dans les cas graves, un enfant peut avoir plus de vingt épisodes de diarrhée ou de vomissements dans une période de 24 heures. Un traitement de réhydratation par voie intraveineuse est souvent nécessaire. L’infection par le rotavirus est très contagieuse. Le rotavirus peut survivre pendant des semaines sur des jouets et d’autres articles ménagers. Une personne peut contracter l’infection par transmission du virus des mains à la bouche après avoir touché une surface contaminée. Bien se laver les mains avec du savon peut contribuer à se débarrasser des virus présents sur les mains. La propreté et les bonnes mesures d’hygiène sont enfin essentielles pour prévenir l’infection par le rotavirus.

NADA JUREIDINI

 


L’étude en bref
L’étude a été menée pendant un an, englobant plus de 500 enfants à Beyrouth, Tripoli et Saïda. Tous les enfants de moins de cinq ans et admis dans les hôpitaux suite à une gastroentérite ont été sélectionnés pour l’étude. Il s’agit d’une première étude menée dans cinq grands hôpitaux au Liban et ce, entre 2007 et 2008, dans le but d’évaluer la prévalence de la maladie chez les enfants de moins de cinq ans.

 

Related

Maladies sexuellement transmissibles (MST). Pour une sexualité sans risques

admin@mews

Unis contre le diabète. Changez votre mode de vie!

admin@mews

Allergies respiratoires. En constante augmentation

admin@mews

Laisser un commentaire