Magazine Le Mensuel

Nº 2868 du vendredi 26 octobre 2012

  • Accueil
  • Santé
  • Campagne nationale de sensibilisation au cancer du sein. Le palais présidentiel se pare de rose
Santé

Campagne nationale de sensibilisation au cancer du sein. Le palais présidentiel se pare de rose

Lancée sur le thème Fais une mammographie et lève le doute, la campagne de sensibilisation au cancer du sein était sous le patronage et avec le soutien de la Première dame du Liban, Wafaa Sleiman. Le lancement a eu lieu, cette année, au palais présidentiel, éclairé en rose en guise de soutien aux patientes atteintes d’un cancer du sein.

L’évaluation primaire des campagnes de sensibilisation menées par le ministère de la Santé publique en collaboration avec Hoffmann-La Roche au cours des dix dernières années a démontré un succès record au niveau du recours à la mammographie pour le dépistage précoce du cancer du sein. Le nombre des femmes âgées de plus de 40 ans qui profitent de cette campagne et font une mammographie augmente sans cesse, d’autant plus que la participation a atteint 55% pour la catégorie ciblée. La campagne représente un moyen efficace pour sensibiliser aux diverses questions liées au cancer du sein.
La campagne nationale de sensibilisation s’étalera cette année sur trois mois, permettant aux femmes de profiter d’un prix réduit de la mammographie jusqu’à la fin du mois de décembre. Les hôpitaux privés et les centres médicaux prenant part à la campagne aux quatre coins du Liban proposent la mammographie au tarif de 40000 L.L. alors que les hôpitaux gouvernementaux l’offrent gratuitement. La campagne sera promue à travers les différents médias, y compris des liens sur les principaux portails et sites libanais de nouvelles, par le moyen de bulletins éducatifs. En vue de renforcer la sensibilisation, la hotline 1214 est ouverte tout au long de la campagne, pour répondre aux questions et guider les femmes au centre de mammographie le plus proche.
Le cancer du sein constitue 41% de tous les cas de cancer chez les femmes au Liban. On estime qu’une femme sur huit est à risque de développer le cancer du sein dans sa vie. 1,1 million de nouveaux cas de cancer du sein chez les femmes sont diagnostiqués annuellement dans le monde. La chance de guérison est de 90% dans les cas où le cancer est détecté à un stade précoce d’après la Société libanaise d’oncologie médicale.

Facteurs de risque
-L’âge: 78% de toutes les patientes atteintes de cancer du sein ont 50 ans ou plus. Cependant au Liban 40% des cas touchent les femmes de moins de 50 ans.
-L’obésité, en particulier dans la partie supérieure du corps.
-Les menstruations survenant à un jeune âge et la ménopause à un âge avancé.
-Un antécédent familial de cancer du sein.
-Des antécédents personnels de cancer ou de maladies non cancéreuses du sein.
-L’absence d’enfants ou une première grossesse tardive.
-Un traitement par radiothérapie au niveau des seins ou de la région de la poitrine.
-Des facteurs liés au mode de vie, y compris le tabagisme, une grande consommation d’alcool, un régime alimentaire très riche en graisses et un mode de vie sédentaire.

Les symptômes
-Un changement dans la taille ou la forme du sein.
-Des changements au niveau de la peau tels des fossettes, des écaillages ou une rougeur.
-Des changements au niveau du mamelon, la sécrétion de substances inhabituelles ou des rougeurs autour de la zone du mamelon.
-Douleur dans la région du sein.
-Un épaississement ou une enflure dans le tissu mammaire.
-Une nodosité dure dans le sein ou dans le creux de l’aisselle: typiquement indolore et unilatérale.
 

NADA JUREIDINI
 


Les traitements
Pour traiter le cancer du sein, les experts ont recours selon les cas, à la chirurgie, la chimiothérapie, la  thérapie hormonale, la thérapie ciblée ou la radiothérapie.

 

Related

[Copy of] Journée mondiale de la Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le tabac pointé du doigt

admin@mews

Fausse couche. Le bisphénol A augmente le risque

admin@mews

Hypercholestérolémie. Première cause de mortalité dans le monde et au Liban

Adwan Mag

Laisser un commentaire