Magazine Le Mensuel

Nº 2874 du vendredi 7 décembre 2012

  • Accueil
  • general
  • Illuminations de Noël. Les grandes villes sont déjà en fête
general

Illuminations de Noël. Les grandes villes sont déjà en fête

La magie de Noël commence à poindre dans la plupart des capitales du monde entier et ce, malgré la morosité ambiante. Petit tour d’horizon des illuminations les plus réussies.

PARIS
A Paris, ville des Lumières s’il en est, la féerie de Noël est encore une fois au rendez-vous. Pour ce Noël 2012, la prestigieuse avenue des Champs-Elysées se parera de mille feux. Pas vraiment d’innovation par rapport à l’an dernier qui avait vu l’installation des Tree Rings, si ce n’est que les illuminations prendront place un peu plus haut dans les arbres, tout au long de la célèbre avenue. Le dispositif sera complété par l’installation de guirlandes scintillantes placées dans les 200 platanes qui jalonnent les Champs, l’ensemble étant éclairé par quelque 400 projecteurs. A noter que l’habillage de Noël mis en place en 2011 sera utilisé jusqu’à Noël 2015 et ne connaîtra donc, d’ici là, que quelques améliorations substantielles. A savoir, pour les amoureux de Paris, que ces illuminations qui ont été lancées par l’actrice Diane Kruger le 21 novembre dernier, s’éteindront le 11 janvier 2013. Pas une minute à perdre donc si l’on veut les voir à tout prix. A noter que cette année, le bas de l’avenue des Champs-Elysées accueille également un village de Noël, avec quelque 180 chalets en bois, trois patinoires avec des animaux animés et un sapin de Noël de 40 mètres de hauteur, situé sur la place de la Concorde.
Toujours à Paris, les installations de Noël sont chaque année très attendues du côté des grands magasins. Les vitrines des Galeries Lafayette sont en vedette plus que de coutume, étant donné que le grand magasin du boulevard Haussmann célèbre cette année le Noël du siècle, en même temps que son centième anniversaire… Pour 2012, le traditionnel sapin de Noël situé sous la coupole et révélé au public depuis le 6 novembre, est signé Swarovski et trônera jusqu’au 8 janvier 2013. Du haut de ses 21 mètres, l’arbre est éclairé de 120 spots et décoré de 120 brillants, le tout rehaussé par un lustre géant de 9 mètres de haut et composé de 5000 étoiles de cristal. Côté extérieur, les Galeries Lafayette ont misé cette année sur le talent de Yann Kersalé qui a élaboré les illuminations. Quant aux fameuses vitrines, devant lesquelles Parisiens et touristes restent souvent ébahis, elles ont été confiées à Louis Vuitton, rien de moins. Au programme, le bal du siècle où figurent notamment les princesses de Disney avec Blanche-Neige, Raiponce, Cendrillon et la Belle au Bois dormant. Qu’on se le dise, la magie de Noël est bel et bien là!
Le Printemps Haussmann n’est pas en reste, évidemment. Depuis le 9 novembre dernier, les passants peuvent admirer les vitrines habillées par Dior, sur le thème Inspirations parisiennes par Dior. Les vitrines s’articulent comme des symboles de Paris, avec le jardin d’hiver, le café de la Gare, l’avenue Montaigne, le Banquet et l’Opéra. Les enfants resteront émerveillés également devant les vitrines animées par 74 poupées habillées par Dior sur les thèmes suivants: la patinoire de la Tour Eiffel, les toits, les ballons, la fête foraine et le bal.
Bien sûr, ces attractions ne sont pas les seules à voir à Paris. A noter également, les décorations du BHV Rivoli, réalisées par Alexis Mabille et à voir jusqu’au 12 janvier. Le Forum des Halles s’orne d’un décor étoilé réalisé en partenariat avec l’Unicef, tandis que la 11e édition des Etoiles de Bercy Village est mise en lumière par le light designer Gilbert Moity. Au programme, flocons de neige, couleurs vives, graphismes simples, le tout dans une atmosphère située à l’orée des contes imaginaires.
Par ailleurs, la mairie de Paris réédite l’opération Paris illumine Paris avec un parcours féerique qui se tiendra dans 125 rues de la ville.

LONDRES
La féerie de Noël s’empare comme chaque année de la capitale britannique. L’ambiance de Noël est partout, qu’il s’agisse des vitrines de grands magasins ou encore des milliers de guirlandes arc-en-ciel dans la ville. Harrod’s se pare de guirlandes, lumières et décorations féeriques, tandis que l’incontournable Selfridges, sur Oxford Street, accueille le Santa Express, permettant aux petits comme aux grands de faire un tour dans la grotte du Père Noël. Véritable paradis des enfants, le magasin Hamley’s les comblera d’aise avec ses sept étages exclusivement dédiés aux jouets.
A voir également, le marché de Noël Winter Wonderland à Hyde Park, avec en plus, des traditionnels chalets en bois, une fête foraine et une grande roue, la maison du Père Noël, une patinoire ou encore le cirque Zippo Christmas Circus.
Le Noël made in London marque la démesure et l’excentricité par endroits.
A découvrir donc les mille et un éclats du quartier d’Oxford Street, de Regent Street et Bond Street. Le tout avec nombre d’activités, traditionnelles comme farfelues… ainsi à Covent Garden, les enfants et adultes pourront participer à la Great Christmas Pudding Race. Costumés, les participants effectuent une course de relais, en se passant… des puddings de Noël! Le jour de Noël, la Peter Pan Christmas Day Cup verra les nageurs les plus téméraires se jeter dans la Tamise, à Hyde Park pour une course de 100 yards.

 

 

 

 

 


NEW YORK
Les ravages de l’ouragan Sandy début novembre n’auront pas eu raison de la féerie de Noël dans la Grosse Pomme. A New York, la saison des fêtes commence tôt, fête de Thanksgiving oblige. Cette année, le grand magasin Macy’s a ouvert le bal le 22 novembre, avec son défilé annuel.
Bloomingdale’s, Bergdorf Goodman, Barneys, Saks Fifth Avenue, Lord & Taylor ont aussi débuté à cette date la saison de Noël, en révélant aux yeux des passants leurs vitrines prestigieuses.
Comme de coutume, le Rockefeller Center a dévoilé son incontournable sapin de Noël le 28 novembre dernier qui restera allumé jusqu’au 6 janvier 2013. Un sapin écolo depuis 2011, car éclairé avec des ampoules de basse consommation alimentées par des panneaux solaires. Une fois le sapin admiré (de nuit), on peut chausser les patins et se lancer sur la piste de glace en bas du sapin, comme on l’a souvent vu faire dans les films et séries télévisées made in USA. New York compte d’ailleurs quatre autres patinoires pour les mordus de glace (Bryant Park, Seaport Ice, Polar Rink, Wollman Rink de Central Park).
Le jour de Noël, rendez-vous pour une balade dans Central Park, encore plus beau sous ses habits blancs. A condition bien sûr d’être bien couverts, car il fait très froid à cette période… autre animation, à voir jusqu’au 13 janvier, celle organisée par l’Unicef. Le Snowflake, un énorme flocon de neige scintillant est suspendu à l’intersection de la 5e avenue et de la 57e rue. Des bénévoles de l’Unicef font l’animation, tandis que des chocolats chauds et des cookies sont distribués aux promeneurs.
Pour le Jour de l’An, enfin, les plus courageux plongeront dans les eaux gelées de l’Atlantique, soit dans le sud de Brooklyn avec la Coney Island Polar Bear Club. Mais auparavant, le rendez-vous pour le passage à 2013 est incontestablement à Times Square, envahi chaque année par des milliers de personnes qui entonnent le décompte final.

 

 


ROME
Célébrer les fêtes de Noël en Italie, quoi de plus naturel? Du nord au sud du pays, les traditions demeurent et l’ambiance de Noël est vraiment palpable. Parmi les multiples villes qui proposent des animations tout au long de la période des fêtes, on notera bien évidemment Rome, de par sa proximité avec le Vatican d’abord, mais aussi pour ses multiples marchés de Noël qui prennent leurs quartiers sur les piazzas de la capitale. S’il n’y en avait qu’un à retenir, ce serait le Mercatino di Natale della Bafana, sur la piazza Navona, l’une des plus belles places de Rome, jusqu’au 6 janvier. Ce marché classique de la saison s’anime particulièrement avec des artistes de rue, jongleurs, peintres, que l’on pourra admirer tout en se promenant entre la fontaine des Quatre-Fleuves, l’église de Sant’Agnese in Agone et le Palais Pamphili. A savoir que le marché met en scène le Befana, un personnage populaire italien qui a ses bas remplis de bonbons ou de charbon.
A voir aussi l’exposition d’art de crèches 100 Presepi, à la basilique de Santa Maria del Popolo. L’occasion de découvrir pas moins de 200 crèches originales fabriquées en différents matériaux et issues de toutes les régions italiennes et de quelque 25 pays étrangers.
Noël est aussi à voir à Naples, au sud du pays, célèbre pour ses scènes de la Nativité. La Via San Gregorio Armeno permet de découvrir les boutiques des artisans de la Nativité, qui y construisent de magnifiques figurines en terre cuite. En décembre, la rue devient un véritable marché de Noël.
Après Naples, cap un peu plus au Sud, à Salerne, qui mise sur un festival de lumières pour faire régner l’ambiance de Noël dans la ville. Le thème 2012 de ces lumières d’artistes ravira petits et grands puisque la ville a choisi de célébrer elfes, dragons, étoiles et magies. Des installations lumineuses, véritables œuvres de lumière créées par des artistes, s’affichent sur les places, dans les rues et les jardins de Salerne. Avec comme bouquet final, le spectacle en plein air sur près de 30 km d’itinéraire. Féerie et mythologie au programme, jusqu’au 31 janvier 2013.

 

Jenny Saleh

Marchés de Noël… en Allemagne
S’il est bien un pays qui retranscrit merveilleusement la magie de Noël, c’est l’Allemagne. Les marchés de Noël y sont très vivants et d’une grande authenticité. A noter par exemple, ceux de Freiburg, de Stuttgart, de Gengenbach ou d’Heidelberg. A Gengenbach, depuis quatorze ans, l’Hôtel de Ville est transformé pendant quatre semaines, en gigantesque calendrier de l’avent, avec ses 24 fenêtres. Chaque jour, l’ouverture des fenêtres constitue un événement à ne pas rater, avec une animation musicale et ludique.
La capitale allemande, Berlin, se pare elle aussi des attributs de Noël avec deux marchés incontournables à visiter. Celui situé en face du château de Charlottenburg, accueillera cette année une reconstitution historique, le Biedermeier. Un marché d’antiquités y sera installé, associé à des produits typiques et à une ambiance festive traditionnelle, où l’on déambule, guidé par les odeurs de vin chaud et de pain d’épice. Toujours à Berlin, le marché de Gendarmenmarkt, situé entre deux cathédrales. A déguster notamment, le typique Lebkuchen, sorte de pain au gingembre ou le Christstollen, un pain aux fruits confits que l’on trouve uniquement à cette période.

 

Related

May Arida. Témoin d’une époque

admin@mews

Restauration. Croissance de 7% en 2013

admin@mews

Eric-Emmanuel Schmidt sur scène. Mélange d’obéissance et de liberté

admin@mews

Laisser un commentaire