Magazine Le Mensuel

Nº 2881 du vendredi 25 janvier 2013

  • Accueil
  • Santé
  • Pour combler nos besoins nutritifs. Bien choisir ses aliments
Santé

Pour combler nos besoins nutritifs. Bien choisir ses aliments

Les vitamines et les minéraux présents naturellement dans notre alimentation sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme et ont des effets bénéfiques sur notre santé. Quels sont leurs rôles et leurs principales sources alimentaires? Le point avec Sally Haber, spécialiste en nutrition.

Quel est le rôle de la vitamine D et quelles sont ses sources alimentaires?
La vitamine D est essentielle pour des os solides, une absorption optimale du calcium et une bonne fonction des muscles. Elle joue un rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire, ainsi que dans le maintien d’une bonne santé globale. Le saumon, le thon, les sardines, le jaune d’œuf ou le yogourt enrichi en sont les principales sources. Une partie de la vitamine D est apportée par l’alimentation, l’autre est synthétisée par la peau sous l’action des rayons solaires.
 
Quelles sont les autres vitamines essentielles à notre organisme?
La vitamine E a des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices et contribue au bon fonctionnement du cœur. On la retrouve surtout dans les huiles végétales, les amandes, les épinards, le brocoli, les avocats et les arachides. La vitamine C a aussi des propriétés antioxydantes et protège contre les infections, alors que la vitamine A favorise une bonne vision et préserve la santé de la peau. La vitamine B6 joue un rôle essentiel dans l’équilibre psychique, le développement cognitif et le maintien d’un bon système immunitaire. La vitamine B12 participe à la santé des cellules et des nerfs. Et la vitamine B9 qui porte le nom d’acide folique joue un rôle primordial pour le bon développement du fœtus et participe au bon fonctionnement du système nerveux et à la production des globules blancs et rouges.

Quelle est l’importance des minéraux?
Le calcium est le principal composant des os et des dents. Il joue un rôle important dans le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur. Les meilleures sources de calcium sont les produits laitiers. Le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. On le retrouve dans la viande rouge, les grains de soya, les huîtres et les crustacés. Le magnésium participe à la santé des os et au bon fonctionnement des muscles et du système immunitaire. Il joue un rôle dans la production d’énergie. Les meilleures sources alimentaires sont le blé complet, les amandes, les noix de cajou, les lentilles, les bananes et les raisins.

Que faut-il inclure dans nos repas?
Pour manger sainement, il faut bien choisir ses aliments. Les cinq groupes alimentaires essentiels sont notamment les légumes, les fruits, les grains, les produits laitiers et les protéines. Il faut surtout choisir les légumes verts comme le brocoli, le chou frisé, les épinards ou les haricots. Pour les fruits, il est préférable de les consommer frais car ils contiennent moins de sucre que ceux qui sont en conserve. Les produits laitiers sont une très bonne source de calcium. Et les protéines sont nécessaires à la santé. Il faut ainsi privilégier les viandes maigres, les poissons, les crustacés, les œufs et les noix. Il faut enfin ajouter des grains entiers au menu.

Quel est le rôle des oméga 3?
Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés dits essentiels. Les apports journaliers recommandés sont de 2 g, mais la consommation réelle est bien inférieure. Les oméga 3 protègent des maladies cardiovasculaires. Le sang est plus fluide, les artères plus souples. Ils diminuent la pression artérielle, le taux de triglycérides et le mauvais cholestérol. Ils ont aussi une action anti-inflammatoire. Leur carence peut se traduire par des dépressions et des troubles de la vision. Les meilleures sources sont l’huile de soya et de canola, les noix, le saumon et les truites.

Quels sont les avantages d’un régime méditerranéen?
Le régime méditerranéen contribue à réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Il se caractérise par une consommation élevée d’huile d’olive, de légumes, de fruits, de produits céréaliers et de poissons. Le vin et les produits laitiers sont consommés avec modération. La viande rouge est peu consommée.

Propos recueillis par NADA JUREIDINI

 


L’aspartame
Un édulcorant sans danger

Aux doses actuelles, l’aspartame n’est absolument pas dangereux pour la santé. C’est du moins ce qu’affirme l’Autorité européenne de sécurité des aliments. L’aspartame est utilisé dans de nombreux produits dits allégés, en particulier des sodas, afin de remplacer le sucre. L’additif ne devrait ni être interdit ni voir ses doses journalières admissibles diminuées. Elles sont actuellement de 40 milligrammes par kilo et par jour pour chaque individu. Une étude avait mis en avant une augmentation des accouchements prématurés chez les femmes qui avaient bu plus de quatre boissons à l’aspartame.

 

 

La marche active
Une alliée santé

Le walking est un sport d’endurance à la fois doux et peu onéreux. Vous avez juste besoin de chaussures adaptées pour vous dépenser. Le walking est différent de la marche telle que nous la pratiquons au quotidien. C’est une véritable discipline sportive, basée sur la marche rapide et sportive. C’est donc un sport santé à part entière qui s’adresse aux débutants désirant reprendre une activité physique saine et régulière, et aux sportifs qui se sont blessés et veulent revenir à leur ancien état de forme. Les personnes âgées pourront également bénéficier des bienfaits du walking, ainsi que celles et ceux qui se soucient de leur ligne après les fêtes de fin d’année.

 

Cligner des yeux
Bon pour le cerveau

Le clignement naturel des yeux humidifie la cornée et l’empêche de se dessécher. Il la nettoie de toute poussière ou particule qui y atterrirait. Mais il semble bien avoir aussi une influence sur le fonctionnement du cerveau et sur notre niveau d’attention. Notre cerveau permet de porter de l’attention à un nombre limité d’événements simultanés, trois ou quatre au maximum. Cligner des yeux serait un signal pour le cerveau de couper très momentanément le flot d’informations lui arrivant pour mieux le contrôler et mieux se préparer à la suite. L’activité cérébrale montre une véritable modification juste après un clignement des yeux.

 

 

 

L’automédication
Prudence aux âges extrêmes

Les jeunes enfants et les personnes âgées sont particulièrement sensibles aux médicaments. L’automédication aurait des conséquences désastreuses sur leur santé. Elle n’est pas recommandée chez le jeune enfant, la femme enceinte ou celle qui allaite et la personne âgée, car elle les expose à des risques plus importants. L’automédication chez un nouveau-né ou chez un nourrisson est toujours dangereuse. L’enfant ne maîtrise pas la verbalisation, l’expression d’un symptôme qu’il n’a pas encore vécu, et ne peut orienter vers la bonne cause la maman qui risque de le soigner pour autre chose. De plus, le choix de la bonne posologie du médicament destiné à l’enfant est toujours important à respecter.

 

Benzodiazépines et démence
Un lien certain

La prise de benzodiazépines, des médicaments indiqués principalement dans la prise en charge des insomnies, peut être liée à une augmentation des risques de troubles de la mémoire chez les plus de 65 ans. Les antihistaminiques utilisés contre les allergies et les antidépresseurs tricycliques sont également des médicaments susceptibles de provoquer des troubles de l’attention. Les benzodiazépines induisent systématiquement des effets sur la mémoire et la concentration, lesquels sont fonction de la dose administrée.

Le bisphénol A
Des méfaits sur la santé

Le bisphénol A (BPA) pourrait provoquer chez les enfants et les adolescents des troubles à la fois cardiovasculaires et rénaux. Les plus jeunes sont exposés très précocement au bisphénol A. Près de 92% des enfants de six ans présentaient des traces de cette substance dans leurs urines selon une récente étude. Chez ceux qui présentaient les niveaux de BPA les plus élevés, les auteurs ont observé un ratio albumine/créatinine plus important. Ce dernier est un marqueur potentiel de troubles rénaux et de maladie coronarienne. Ils ont également montré que le bisphénol A augmentait le stress oxydatif, au niveau des cellules.

NADA JUREIDINI

 


           
            

 

Related

[Copy of] Infos santé

Les sodas sucrés diminuent la réponse au stress

Autobronzants, solarium…Hâler la peau sans danger?

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.