Magazine Le Mensuel

Nº 2884 du vendredi 15 février 2013

  • Accueil
  • Société
  • Du simple baiser aux envies extrêmes. Tout sur la Saint-Valentin
Société

Du simple baiser aux envies extrêmes. Tout sur la Saint-Valentin

C’est la nuit des amoureux, le soir où tout est permis. Faut-il forcément offrir un cadeau même si on n’en a pas les moyens? Un baiser ne suffira-t-il pas? Les couples adultérins doivent-ils renoncer à se rencontrer ce soir-là? Peut-on trouver des gadgets sensuels amusants au Liban si des envies de sensualités extrêmes nous prennent?

Un baiser pour la Saint-Valentin
Des chercheurs américains ont observé que les couples qui se contentent des choses simples de la vie, qui n’ont pas d’exigences financières, sont plus heureux en amour que ceux où l’un des partenaires accorde beaucoup d’importance aux valeurs matérielles. Les couples où les deux partenaires ont des tendances matérialistes sont les moins biens lotis, côté sentiments. Chez ce type de partenaires, les chercheurs ont noté, au fil du temps, une érosion de la communication, un mauvais règlement des désaccords, une agressivité latente qui peut éclater sous n’importe quel prétexte et une faible réactivité à l’autre. Selon un sondage fait par ces chercheurs, les couples non matérialistes se contenteraient à la Saint-Valentin d’un simple baiser profond susceptible de les rendre plus heureux que le cadeau le plus cher. Si l’on sait que lors d’un french kiss 31 muscles sont activés, que le pouls passe de 70 à 150 pulsations par minute et que 278 souches de bactéries sont échangées, entraînant la formation d’enzymes qui se transformeraient en antibiotiques nature… On se dit que c’est en effet un des cadeaux les plus inestimables.

Relations extraconjugales à la Saint-Valentin
Vous avez une très forte envie d’aller passer quelques jours en amoureux avec un partenaire du moment. Au Liban, petit pays où tout se sait, vous préférez éviter qu’on jase à votre propos ou que votre conjoint officiel ait vent de l’histoire. Une seule adresse pour vous: l’agence en ligne SOS-mon-alibi-beton.fr. Elle va s’occuper de tout dans les moindres détails. L’envoi d’un courriel annonçant un faux-séminaire d’entreprise, voyages d’affaires inventés de toutes pièces, soirées de travail fictives. L’agence vous envoie un sms de confirmation dans un hôtel… A votre retour, tout vous sera assuré: souche de billet d’avion – pour une destination autre que celle du pays où vous vous serez rendu, histoire de fausser les pistes, fausses factures, lot de savonnettes au nom de l’hôtel dans lequel vous n’avez jamais mis les pieds…. «Du simple document au scénario total, les couples illégitimes sont prêts à dépenser en moyenne 35 euros pour bénéficier d’un alibi», confie l’un des responsables de l’agence. Pour poursuivre votre double vie, une fois rentré au pays, vous pouvez ramener avec vous des parfums alibis. En effet, pris dans les bras de votre dulcinée, il vous arrive de rentrer en retard chez vous. Une imagination débordante a créé une ligne de parfums-alibis variés. Un parfum évoquant un mélange d’essence de pneus et de graisse pour faire croire que vous avez dû changer vos pneus. Un autre mêlant odeur de tabac, d’encre et café parce que vous avez dû plancher au bureau jusqu’à des heures tardives…

Objets érotiques pour la Saint-Valentin
Certes, c’est la soirée des amoureux. Restaurants, hôtels, marchands de roses rouges, de cadeaux sages ou affriolants, proposent un éventail de choix pour une soirée pas comme les autres. Mais pourquoi ne pas penser, après avoir échangé les cadeaux somptueux ou coquins, offert les bouquets les plus significatifs, dîné des mets les plus raffinés, échangé les serments d’amour les plus sincères, à passer une fin de soirée coquine qui mettra du piment dans votre lit? Pour ce faire, divers sites Internet mais aussi les arrière- boutiques des magasins de gadgets ou de lingeries vous proposent une panoplie d’objets de charme pas comme les autres. Des masques magiques, des crèmes et des huiles odorantes aux saveurs exotiques, et même peut-être, des sex toys. Tout ce qui peut alimenter vos fantasmes et vos désirs. Un des plus grands concepteurs «de boutiques à désirs» comme il les appelle, Patrick Pruvot s’amuse à répéter «le dénominateur commun entre ces divers objets, c’est le développement durable du couple». Suivez le guide des conseils.

Danièle Gergès

Related

Liban vs Arabie saoudite. La tension entretenue par les médias

La maladie bipolaire. Le nouveau fléau du siècle

La polygamie. Quand l’amour se conjugue au pluriel

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.