Magazine Le Mensuel

Nº 2891 du vendredi 5 avril 2013

En coulisses

En coulisse

La rencontre de la délégation du 14 mars avec le chef de l’Assemblée, Nabih Berry, consacrée à la remise de la pétition parlementaire relative au renouvellement des mandats des chefs sécuritaires, était tiède, comme la qualifie l’un des parlementaires présents. Le président Berry n’a pas semblé enthousiaste à la recevoir, tout en insistant sur la nécessité d’une entente préalable avant d’entreprendre une quelconque démarche. Il a été critique envers ceux qui prétendent que le chef du Parlement est contraint, lorsqu’il reçoit une pétition signée par plus de la moitié des députés, d’y réagir en convoquant l’Assemblée générale. «Si je ne suis pas convaincu, a-t-il dit, je ne convoquerai pas l’Assemblée». Ce qui a fait dire à un ex-ministre que Berry outrepasse les prérogatives du Conseil du bureau du Parlement.

Related

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

Laisser un commentaire