Magazine Le Mensuel

Nº 2891 du vendredi 5 avril 2013

  • Accueil
  • general
  • Traiter la presbytie au Liban. Une opération désormais possible
general

Traiter la presbytie au Liban. Une opération désormais possible

La presbytie se caractérise par une vision floue de près et touche principalement les personnes à partir de 40 ans. Pour la première fois au Liban mais également au Moyen-Orient, la chirurgie au laser vous aidera désormais à vous débarrasser de vos lunettes ou lentilles de presbytie.

La presbytie débute généralement après 40 ans et s’accentue jusqu’à 60 ans pour se stabiliser vers 70 ans. Il s’agit d’une perte progressive de l’accommodation de l’œil. La presbytie est un phénomène habituel chez tous les individus à partir de 45 ans. Elle est généralement due à la diminution naturelle avec l’âge de la capacité d’accommodation du cristallin lors de la lecture. Le cristallin vieillit et perd de son élasticité. Il ne se déforme plus suffisamment et la vision de près devient difficile. Pour corriger la presbytie, plusieurs solutions s’imposent. Le port de lunettes, les lentilles de contact et la chirurgie oculaire. La chirurgie a l’avantage de corriger en même temps d’autres anomalies de la vision, comme la myopie ou l’hypermétropie qui se caractérise par une vision brouillée de près. Dans le temps, on pratiquait la chirurgie de «bascule» ou de mondovision qui consiste à privilégier la vision de loin pour un œil et celle de près pour l’autre. De nos jours, le laser ou lazik corrige les deux yeux de la même façon et crée une vision multifocale. L’amélioration de la vue est très rapide pour la lecture et la vision de proximité. L’opération se déroule de façon indolore sous anesthésie locale par quelques gouttes de collyre anesthésiques instillées dans l’œil. La durée de l’opération est de 20 à 25 minutes. Aucune douleur n’est ressentie. L’opération de la presbytie connaît un important essor. Elle permet de corriger la vue et aide les patients atteints de presbytie à se débarrasser de leurs lunettes ou de leurs lentilles. Il est possible également de corriger la presbytie associée à une myopie, une hypermétropie ou à un astigmatisme. La demande d’une solution chirurgicale est forte chez le presbyte hypermétrope et le taux de satisfaction très élevé, permettant à la fois une amélioration de la vision de près, de loin, et intermédiaire. Un examen préalable permet toutefois de confirmer la possibilité de bénéficier de l’intervention et d’évaluer les résultats visuels escomptés. Dès le lendemain de l’opération, le progrès est notable, la vision est bonne. Aucune précaution particulière n’est nécessaire.
 

NADA JUREIDINI

3 questions au Dr Elias Jaradé, chirurgien ophtalmologue

Quelle est la définition de la presbytie?
La presbytie est un effet naturel du vieillissement. Le cristallin se durcit, augmente de volume et n’arrive plus à passer de la vision de loin à celle de près. Cette anomalie de la vision concerne toute personne entre 40 et 45 ans. Aujourd’hui et pour la première fois au Liban, l’opération de la presbytie par laser permet de vous libérer des lunettes et de retrouver une vision normale.

Qui est concerné par l’opération?
Toute personne de plus de 40 ans et qui a des yeux en santé peut faire la chirurgie. De nos jours, le port des lunettes n’est plus commode et ne s’adapte plus à notre mode de vie et à nos besoins quotidiens. Les nouvelles technologies ont changé nos vies. Une personne âgée de 40 ou 45 ans, va pouvoir envoyer des messages, lire ses emails ou ses sms, signer des documents ou lire les petits caractères, sans s’encombrer de lunettes. Ces dernières deviennent un handicap physique et mental. De plus, l’intervention est simple, sans douleur et sous anesthésie locale. Le risque est très minime et la récupération est rapide. Il peut y avoir une sensation de brûlure juste après l’opération, mais le patient opéré reprend ses activités professionnelles dès le lendemain.
 
Quel est le coût de l’opération?
Il faut compter environ 4000 $ pour les deux yeux en cas d’opération par laser et cette intervention n’est généralement pas remboursée. Toutefois, des facilités de paiement peuvent se faire selon les demandes.

 

Related

Après la consolidation. La SGBL relève ses capitaux propres

Ce qu’a fait Strauss-Kahn va au-delà d’une faute morale

Droit des affaires. Un Libanais au top des tops

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.