Magazine Le Mensuel

Nº 2899 du vendredi 31 mai 2013

En coulisse

En coulisse

La Jamaa islamia de Saïda était à l’avant-scène du mouvement de protestation qui a eu lieu à l’enterrement dans le cimetière sunnite du combattant du Hezbollah, Saleh Sabbagh, (un sunnite de ville) tombé en Syrie. Ce qui a contraint le Hezb, après l’approbation de la famille du jeune homme, à l’enterrer dans le cimetière chiite. La Jamaa a déployé des centaines de ses partisans dans la rue, qui ont été rejoints par les adeptes du cheikh Ahmad el-Assir. Les sources de la Jamaa précisent que la relation avec le Hezbollah est rompue après s’être nettement détériorée à cause de la discorde sur la crise syrienne. Bassam Hammoud, responsable de la Jamaa au Sud, estime que «le Hezbollah doit tirer les leçons de ce qui s’est passé à Saïda, à savoir que ses agissements peuvent mener à la fitna».

Related

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

Laisser un commentaire