Magazine Le Mensuel

Nº 2919 du vendredi 18 octobre 2013

ACCUEIL

3 questions à Samir Abillamaa

Vous envisagez 
de vous rendre 
au Mexique à la tête d’une 
délégation de la Ligue maronite. Quel est le but de cette visite?
Au Mexique, il y a l’une des plus grandes communautés libanaises dans le monde. Près de 600 000 Mexicains d’origine libanaise dont 90% maronites. Le Mexique est un grand réservoir humain pour la diaspora libanaise. Ce serait l’occasion de resserrer les liens des émigrés avec leur patrie mère et de s’entretenir avec les dirigeants de ce pays.

Quand aura lieu la visite et envisagez-vous dans vous rendre à d’autres pays?
Nous sommes dans la phase des préparatifs. La visite pourra avoir lieu en février 2014. Ce sera la première étape. Nous envisageons de visiter des pays où la communauté libanaise est nombreuse, comme l’Australie ou le Brésil. Il nous importe de créer des liens entre les Libanais du monde et les Libanais résidants, et d’inciter les émigrés à travailler, autant qu’ils le peuvent, dans leurs pays d’accueil pour leur patrie d’origine. Nous nous répandons vers l’extérieur pour mieux servir l’intérieur.

A part ces visites, sur quel plan 
travaillez-vous au sein de la Ligue?
Nous travaillons surtout pour des buts nationaux à l’intérieur du pays. Nous essayons de fortifier notre présence en tant que maronites pour rendre plus forte la situation au niveau de tout le pays. Nous œuvrons pour l’ensemble du Liban, et je crois que c’est ça qui fait la force de la Ligue maronite.

Arlette Kassas

Related

3 questions à Paul Abi Rached

admin@mews

3 questions à Khaled Hadadé

admin@mews

Questions à Ammar Houri

admin@mews

Laisser un commentaire