Magazine Le Mensuel

Nº 2926 du vendredi 6 décembre 2013

ACCUEIL

3 questions à Mgr Antoine Andari

On croyait la 
polémique autour des terrains de Lassa réglée après la visite de Marwan Charbel et le début des travaux de 
cadastrage…
Un incident mineur a reporté le tracé définitif du village au cadastre. L’arpenteur a vu sa route coupée par deux voitures qui l’ont obligé à rebrousser chemin. Les choses se sont arrangées et les travaux ont repris. Nous attendons que ce soit bientôt fini, toutes les parties ayant fait preuve de bonne volonté dans le règlement du dossier.

A quand remonte le conflit?
En 1939, il y a eu un tracé facultatif au cadastre, beaucoup de terrains n’y ont pas été pris en compte, comme ce fut le cas dans la plupart des régions. Il y a eu des différends pour diverses raisons, mais une décision de l’Etat a été prise pour cadastrer à travers tout le Liban. Nous espérons que les choses iront dans le bon sens maintenant que la voix de la sagesse a prévalu, surtout après les contacts entrepris et les assurances du ministre de l’Intérieur et du patriarche maronite.

Quand ce tracé sera terminé, le conflit sera-t-il définitivement réglé?
En principe, le conflit ne devait pas exister. Les choses sont claires. Si, à un certain moment, des raisons politiques ou humaines ont alimenté ce conflit, les bonnes volontés en fin de compte ont contribué à résoudre la question. Nous encourageons cet état d’esprit, et nous espérons que nous sommes en bonne voie. 

Arlette Kassas
 

Related

3 questions à Melhem Khalaf

admin@mews

3 questions à Mounir el-Makdah

admin@mews

3 questions à Boutros Assaker

admin@mews

Laisser un commentaire