Magazine Le Mensuel

Nº 3024 du vendredi 23 octobre 2015

ACCUEIL

3 questions à Imad Bazzi

Où en est le mouvement civil? Quels en sont les résultats à ce jour?
Nous poursuivons sur notre lancée. Ces derniers jours, nous avons été occupés par le sort des militants arrêtés, mais nous avons eu quand même plusieurs activités sur le terrain, en dehors des manifestations.

Quelles sont les prochaines étapes?
Nous choisirons les moyens qui peuvent aboutir. Nous avons réussi à créer une opinion publique favorable à notre mouvement, en dehors des 8 et 14 mars. Des groupes ont commencé à bouger. Nous avons sensibilisé le peuple libanais et nous avons pu arrêter à temps les grandes erreurs sur le point d’être commises dans le dossier des déchets, tout en permettant de réaliser une économie de quelque 200 millions de dollars annuellement. Notre plus grande réussite est d’avoir rendu le dossier aux municipalités.

Le mouvement populaire est arrivé à un point crucial. Certains disent qu’il n’a plus lieu d’être, d’autres prédisent des problèmes entre ses composantes…
A «Vous puez», nous faisons une autocritique pour analyser les étapes traversées, profiter de notre expérience et aller de l’avant. Personne ne peut s’attendre à ce que nous trouvions une solution à des problèmes qui remontent à des dizaines d’années, ou que la corruption s’arrête d’un seul coup. Le chemin est long. Tout ce que l’on demande actuellement est une séance ministérielle consacrée au dossier des déchets. Les autres dossiers suivront, et à ce stade il y aura une surprise prochainement.

Arlette Kassas  

Related

3 questions à Jihad Azour

admin@mews

3 questions à Mgr Samir Mazloum

admin@mews

3 questions à Mgr Antoine Andari

admin@mews

Laisser un commentaire