Magazine Le Mensuel

Nº 2928 du vendredi 20 décembre 2013

EN RAFALE

En rafales

Sur le qui-vive
Etat d’alerte sécuritaire extrême dans la capitale, ainsi que dans plusieurs régions. Les rumeurs sur l’introduction de nombreuses voitures piégées au Liban via les montagnes du Qalamoun en Syrie ne sont pas rassurantes.

 

L’UL en difficulté
Une source syndicale indique que la situation de l’Université libanaise (UL) se détériore à grande vitesse, promettant de révéler des informations détaillées d’une réunion qui s’est tenue cette semaine. La source exhorte les responsables à agir rapidement pour limiter les dégâts.

 

Racolage
Une première à Hamra et dans certains autres quartiers de la capitale: l’apparition de prostituées syriennes qui proposent leurs services directement et avec insistance aux passants. Plusieurs citoyens directement approchés par ces femmes déplorent cette triste situation.


Profil bas
Les Ahbache ont conservé plusieurs permanences actives dans les quartiers longeant Tarik Jdidé, mais n’ont plus aucune influence politique sur le terrain. Les observateurs affirment que ce profil bas entre dans le cadre d’un accord entre les Ahbache et les partisans du président Hariri.  

 

Tirs provocateurs
Selon une source palestinienne, l’accrochage armé qui a eu lieu près de l’entrée du camp palestinien de Sabra opposait deux gangs de trafiquants de drogue. Le plus inquiétant c’est que des coups de feu ont été tirés vers le camp dans une tentative de provoquer une riposte.

 

Chahhal écarté
L’éviction du cheikh tripolitain extrémiste Daï el-Chahhal par le Conseil des ulémas musulmans a évité une effusion de sang près de la caserne de Qobbé. Le cheikh menait une campagne d’incitation féroce contre l’armée à Tripoli et dans le Nord.

Related

Mobile: services en recul

La CRI à Roumieh

Confusion au Jihad

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.