Magazine Le Mensuel

Nº 2930 du vendredi 3 janvier 2014

POLITIQUE

Crise de Bahreïn. Le P.-D.G. d’al-Manar démissionne

L’affaire entre le parti de Dieu et Bahreïn a eu des répercussions internes au Hezbollah. Le directeur général de la chaîne du Hezbollah al-Manar, Abdallah Kassir, aurait démissionné de son poste après la controverse suscitée par des excuses qu’il a adressées au royaume de Bahreïn.
Le 8 décembre dernier, Kassir confirmait qu’al-Manar avait présenté des excuses à Manama concernant sa couverture de la révolte chiite dans le royaume au cours de la réunion de l’Assemblée générale de l’Union des chaînes du monde arabe en Tunisie. Kassir présidait la délégation représentant al-Manar et al-Nour à cette réunion, et avait jugé opportun de présenter ses excuses. Al-Manar était menacé de perdre sa qualité de membre au sein de l’union, à défaut d’excuses, d’autant que la prochaine réunion des ministres arabes de l’Information devait statuer sur les demandes d’annulation de la licence de la chaîne sur les deux satellites Nilesat et Arabsat.
La direction du Hezbollah avait alors diffusé un communiqué affirmant que la position de la délégation n’a pas été discutée avec le parti, et ne constituait pas un changement de position concernant les événements du Bahreïn, la position du parti étant toujours de soutenir la cause du peuple opprimé, ses excuses doivent dont être adressées au peuple et non au gouvernement du Bahreïn.

Related

La démission de Rifi. Les causes et les conséquences

Sami Gemayel, candidat à la présidence des Kataëb. «J’appelle les musulmans à se rallier au parti»

Le nouveau front de la guerre syrienne. Qoussair contre Qasr

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.