Magazine Le Mensuel

Nº 2930 du vendredi 3 janvier 2014

ACCUEIL

3 questions à Salim Karam

Il est question, ces jours-ci, d’un gouvernement neutre et dont les membres ne constitueraient un défi pour 
personne…
Nous sommes pour un gouvernement qui regrouperait les différentes factions actives, capable de tenir le terrain et d’assurer l’équilibre et la sécurité. Arrêtons de nous dérober à nos responsabilités. Un cabinet neutre ne peut rien faire. Il faut un gouvernement qui représente tous les Libanais. Le pays traverse une étape critique. Seul un gouvernement représentatif peut tenir le coup. La neutralité n’est pas de mise actuellement.

Vous seriez pour un nouveau cabinet, sous quelle formule?
Peu importe la formule. Le plus important est que les forces de sécurité puissent tenir leur rôle et maintenir l’ordre sur tout le territoire. Le président Sleiman Frangié avait pour devise: mon pays a toujours raison. Malheureusement aujourd’hui, le pays n’est pas toujours une priorité.

On dit que les ministres du 8 mars ne quitteront pas leurs ministères si la nouvelle formation gouvernementale ne les satisfaisait pas…
Nous voulons des ministres qui soient pour tout le Liban, un ministère qui soit pour tous les Libanais. Ni pour un parti ni pour un autre, mais pour le pays. Peu importe alors à quel bord appartient le ministre. Si le ministère devrait être considéré partisan de ce parti ou de celui-là, pour cette communauté ou pour celle-là, oui nous sommes contre la remise des clés des ministères.

Arlette Kassas

Related

3 questions à Mohammad Machnouk

admin@mews

Questions à Fadi Habr

admin@mews

Trois questions à Pierre Daher

admin@mews

Laisser un commentaire