Magazine Le Mensuel

Nº 2931 du vendredi 10 janvier 2014

à la Une

Escapade dans les glaciers de l’Antarctique

En ce début d’année, Magazine vous propose une petite escapade dans les glaciers de l’Antarctique. Prêts pour une superbe croisière/expédition à l’autre bout du monde qui vous entraînera à la découverte de l’extraordinaire péninsule Antarctique? Un voyage hors du commun au départ d’Ushuaia, la ville la plus australe du monde.

Des descentes à terre en canots vous permettront de découvrir des paysages à vous couper le souffle et d’admirer parfois de très près, une faune riche et variée. Un spectacle saisissant et plein d’émotions transformera sûrement votre regard sur la planète…
Cap sur le pôle Sud! Départ d’Ushuaia. Le célèbre port de la Terre de Feu s’éloigne… Après le passage du Drake, voilà les prémices du continent blanc, les silhouettes d’icebergs bleutés laissent deviner la péninsule Antarctique. Navigation au cœur de la baie de Neko et de l’impressionnant détroit de Gerlache. Montagnes, neige, glace et vie sauvage se mêlent pour offrir le paysage unique de cette nature grandiose et vierge. Growler, iceberg tabulaire, pancake… l’Antarctique a son langage. Il n’aura bientôt plus aucun secret pour vous. Cette navigation dans l’Antarctique vous ouvre les portes d’un champ lexical aussi vaste que le continent blanc lui-même. Au fur et à mesure de cette traversée, les eaux deviennent plus vertes, plus lourdes. Et sur cette toile mouvante, se dévoilent peu à peu les secrets de l’Antarctique. Vous entrez alors dans un autre univers, un territoire montagneux presque entièrement recouvert de glace, une glace tour à tour banquises, glaciers, icebergs… Toutes les formes sont de mise. Vous accosterez sur l’île Déception, un ancien cratère envahi par la mer qui vous dépouillera de toutes vos certitudes. Une neige recouverte de cendres, des falaises couleur brique enveloppées d’épais bancs de brume et de vapeurs sulfureuses… l’île est un cadre de science-fiction. Sur l’archipel Melchior, vous serez sans doute accueilli par un groupe d’otaries à fourrure et sur l’île Petermann par des colonies de manchots papous et manchots Adélie. L’île est aussi le lieu du second hivernage de Charcot en 1909, le premier ayant eu lieu sur l’île Booth en 1904. L’ombre du commandant, et celles de tous ceux qui défièrent et vainquirent le redoutable Cap Horn, vous accompagnent tout au long de ce voyage inoubliable.
 

L’Antarctique, un privilège
Peut-être plus qu’ailleurs, ce continent du bout du monde rappelle, à ceux qui le visitent, à quel point ils sont privilégiés face à cette nature si merveilleuse et si fragile. Deux voyageurs ne contempleront jamais les mêmes icebergs et c’est ce qui en fait sa particularité et sa spécificité. Epoustouflant! La croisière est le moyen le plus facile pour partir à la découverte de l’Antarctique. Les voyageurs vivent ainsi les sensations des premiers explorateurs face à l’immensité et à la dureté apparente de ce continent. Naviguer dans un labyrinthe d’icebergs, explorer la péninsule Antarctique et côtoyer phoques, otaries à fourrure, manchots, baleines, pétrels géants, albatros et autres animaux, voilà un rêve qu’il est possible de réaliser aujourd’hui. A bord de navires adaptés aux conditions climatiques des lieux, ce voyage permet de pénétrer au cœur des derniers territoires vierges de notre planète. Naviguer aussi loin au sud que le Cercle polaire Antarctique est un privilège réservé aux voyageurs qui effectuent cet itinéraire. A 66˚33’ de latitude sud, la beauté de la région est sublime. Un voyage qui ouvre de nouveaux horizons…

Christiane Tager Deslandes

So sexy en Antarctique
Voyager sur le grand continent blanc impose un certain nombre de contraintes… Dont la première: se protéger du froid glacial!! Et donc oublier toute notion d’élégance 
malheureusement… Grosse parka et bottes chaudes… Pour ce qui est du style, bon… Vaut mieux oublier… D’autant plus qu’on doit y ajouter ce très chic gilet de sauvetage orange dont les sangles s’attachent très élégamment par l’entrejambe…

Related

CNSS. Le gouffre

admin@mews

Nouvel an. Le monde en fête… malgré tout



admin@mews

La rencontre Aoun-Geagea n’est pas imminente. Le président aux abonnés absents!

admin@mews

Laisser un commentaire