Magazine Le Mensuel

Nº 2937 du vendredi 21 février 2014

  • Accueil
  • general
  • Secteur hôtelier. De gros investissements… malgré l’absence de touristes
general

Secteur hôtelier. De gros investissements… malgré l’absence de touristes

En dépit d’un recul drastique des indicateurs de l’industrie de l’hôtellerie, qui a culminé en 2013 avec l’absence prolongée des touristes arabes, les investissements se portent bien dans le secteur. Le Liban est plus que jamais le pays des paradoxes.
Le groupe Intercontinental Hotels Group (IHG) serait sur le point de se positionner sur le marché domestique sous l’enseigne «Indigo». Sa présence au Liban remonte aux années cinquante. Le groupe opère déjà sous l’enseigne InterContinental les hôtels Phoenicia, Le Vendôme et Mzaar. Il est également sur le terrain à travers les établissements Holiday Inn Dunes, Crowne Plaza à Hamra et Staybridge Suites à Verdun.
Parallèlement, la chaîne internationale Starwood Hotels @ Resorts – Luxury Collection, prépare son retour en grande pompe au Liban début 2015 avec la réouverture de l’hôtel Grand Hills à Broummana, après une absence de quinze années. L’établissement reprendra du service sous l’emblème Starwood Luxury Collection, soit la marque la plus prestigieuse du groupe, destinée aux hôtels cinq-étoiles. Grand Hills est fermé pour d’importants travaux de rénovation dont l’achèvement coïnciderait avec son inauguration sous le nouveau label. Dans sa nouvelle conception, l’hôtel Grand Hills comprendra 115 chambres et 53 suites, ainsi que trois restaurants, deux bars, trois piscines indoor et outdoor, un spa, un centre d’amaigrissement et une galerie marchande. L’établissement sera également doté de deux ballrooms, un amphithéâtre et six salles de conférence. Starwood Hotels & Resorts est présent au Liban à travers sa marque Four Points by Sheraton, qui opère deux hôtels The Four Points situé à Bhamdoun et The Four Points qui se trouve à Verdun.
Dans le même prolongement, l’année 2015 devrait être marquée par l’achèvement des travaux de construction de l’annexe de l’hôtel boutique Le Vendôme et le chantier de rénovation portant sur toute l’infrastructure de l’établissement hôtelier Le Bristol.
La dynamique dans le secteur de l’hôtellerie suivant celle du tourisme, les opérateurs dans les deux industries ont connu des moments difficiles en 2013. Les interdictions répétées des ressortissants arabes de se rendre au Liban et les attentats réguliers à la voiture piégée ont entraîné la baisse la plus aiguë du nombre des touristes au cours des six dernières années. Leur nombre a totalisé 1,27 million sur un an, à fin décembre 2013. Par conséquent, le taux de remplissage des hôtels de Beyrouth s’est élevé à 51% sur la même période, soit un des trois taux les plus faibles dans le monde arabe après ceux du Caire (24%) et de Manama (42%). En termes de revenu par chambre disponible, le recul enregistré s’est articulé autour de 20,8%, se chiffrant à 87 dollars fin 2013. De plus, la moyenne de tarif par chambre d’hôtel dans la capitale s’est fixée sur un an à 169 dollars, en régression de 15,7% en rythme annuel.

Liliane Mokbel

Related

Fadia Kiwan. Deux divorces et une carrière

admin@mews

Chucri Sader, président du Conseil d’Etat. «J’ai un rêve et je compte le concrétiser»

admin@mews

La séance du 2 mars. Hariri est très fort… mais pas assez

admin@mews

Laisser un commentaire