Magazine Le Mensuel

Nº 2942 du vendredi 28 mars 2014

Dossier

Axa Middle East. Des offres adaptées à chaque profil

Axa Middle East «13% de croissance en 2013», résultat de nos efforts continus et de notre mission d’assureur de proximité, toujours disponible, fiable et attentionné pour mieux vous servir. Le point avec Joseph Nasnas, directeur commercial.
 

Le segment de l’assurance automobile étant important pour la compagnie Axa Middle East, Joseph Nasnas, directeur commercial, partage les bases de sa stratégie. Pour se démarquer dans ce domaine, Axa Middle East focalise autour de la qualité de service qui veille au traitement personnalisé des clients, proposant ainsi des offres parmi les plus performantes du marché, tout en mettant l’accent sur l’innovation continuelle. Cette innovation persiste donc en continu au niveau des produits et des services, comme on le voit par exemple avec les applications pour smartphones qui offrent, parmi d’autres, la possibilité de déclarer les sinistres en ligne.
Par ailleurs, Axa Middle East formule à l’attention des clients des offres adaptées à chaque profil; l’essentiel étant de s’adapter continuellement à leur demande. Par ailleurs, la compagnie axe fortement sa stratégie sur la prévention et l’éducation sur l’étude du risque assuré.

 

A la pointe de l’innovation
Grâce à une politique continue d’éveil, l’automobiliste est aujourd’hui de plus en plus conscient de l’importance de souscrire des assurances. En tant qu’assureur automobile, Axa Middle East bénéficie d’une expertise privilégiée en matière d’analyse des comportements routiers, et peut aider dans la réduction des conséquences liées aux accidents. «Dans le cadre de notre politique de responsabilité d’entreprise, nous continuons à développer nos partenariats avec certaines organisations telles que Kunhadi, Roads for life ou Yasa et nous mettons toute notre expertise à leur service afin d’améliorer la sécurité routière et promouvoir une meilleure prévention de risques», ajoute Nasnas.
Axa Middle East se veut également à l’écoute et à la pointe de l’innovation, afin de pouvoir réinventer le métier en permanence, proposant ainsi les meilleurs services à sa clientèle.
En tant qu’assureur responsable, Axa Middle East est particulièrement attentif à la sensibilisation des consommateurs libanais, concernant l’utilité de souscrire une police d’assurances complémentaire à l’assurance obligatoire. Nasnas souligne qu’«au fil des années, le consommateur est devenu plus méticuleux». «Désormais, il observe, recherche et sait ce qui lui convient», note-t-il encore. Par ailleurs, ajoute Nasnas, les automobilistes libanais sont particulièrement conscients du concept et de la formule alliant prêt auto et assurance automobile, qui leur sont proposés en majorité. Cette formule a aujourd’hui «beaucoup de succès», déclare-t-il, affirmant que «rares sont les gens qui achètent une voiture sans avoir accès à un crédit automobile, qui doit obligatoirement être adossé à un produit d’assurance».
Au niveau du marché, plusieurs facteurs non négligeables affectent le coût moyen de réparation et doivent être de plus en plus pris en compte. Parmi ceux-ci, la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), les douanes, mais aussi l’inflation du prix des pièces de rechange ou, encore, le coût de la main-d’œuvre. Nasnas souligne aussi que la compagnie «n’a pas seulement à assurer des risques que l’on peut mesurer de façon actuarielle (nombre de sinistres, coûts moyens, etc.), mais doit prendre en compte également des variables qui ne sont pas forcément maîtrisables, comme l’inflation» etc.…
En 2013, la progression du marché des assurances dommages est estimée à 5,9% en «Non Vie», souligne Joseph Nasnas. «La dégradation générale des conditions économiques impacte la croissance du marché et notamment la vente de produits liés à des prêts. De ce fait, les tarifs du marché sont restés sous pression en raison de la concurrence et de l’accent mis sur la fidélisation de la clientèle. Axa Middle East consolide la deuxième place du classement sur le marché de l’assurance de particuliers, (selon al-Bayan Economic Magazine), enregistrant une croissance de 13% par rapport à 2012. En ce qui concerne les assurances automobile, la croissance a été de 6% en 2013», précise-t-il.

Jenny Saleh

Related

Byblos Bank. L’innovation continue

admin@mews

Fransabank. Aider les Libanais à épargner

admin@mews

Banque libano-française. Accumulez jusqu’à 
1,5 mile et voyagez plus

admin@mews

Laisser un commentaire