Magazine Le Mensuel

Nº 2945 du vendredi 18 avril 2014

  • Accueil
  • Santé
  • Maladies cardiovasculaires. Les bienfaits des légumes
Santé

Maladies cardiovasculaires. Les bienfaits des légumes

La consommation de huit à neuf portions de fruits et légumes par jour permet de préserver le capital santé des jeunes femmes. Intégrer des fruits et des légumes frais à son alimentation est une bonne habitude à prendre, particulièrement pour les femmes âgées d’une vingtaine d’années. En mangeant équilibré, elles préservent leurs artères et réduisent de 40% leur risque d’athérosclérose, un dépôt de lipides sur la paroi des artères, à l’âge adulte. Il est important, selon les chercheurs, de savoir que les bons choix alimentaires ont des effets bénéfiques tout au long de la vie.

 

Obésité
La salive mise en cause

Une salive pauvre en amylase, qui sert à digérer les sucres lents, serait liée à une augmentation des risques de l’obésité. Les personnes ayant un faible nombre de copies du gène de l’amylase salivaire auraient un risque multiplié par dix de devenir obèses. Chaque copie en moins correspond à 20% de risques d’obésité en plus. Sans cette enzyme, la mastication des aliments et la digestion partielle dans la bouche pourraient déclencher un effet hormonal qui influence la satiété et la mauvaise digestion des sucres lents pourrait modifier la flore intestinale et entraîner l’obésité.


Grossesse
Lien avec la libido

La vie sexuelle des futurs parents est souvent bouleversée pendant la grossesse. La fatigue, les nausées et les vomissements des futures mères s’accompagnent généralement d’une baisse de la libido au premier trimestre. Mais cette baisse peut se poursuivre au second trimestre et entraîner un désintérêt sexuel au troisième trimestre. Les femmes qui attendent leur premier enfant sont souvent plus inquiètes, ce qui explique une importante baisse de la libido chez ces dernières.

 

Les liquides des e-cigarettes
Danger d’empoisonnement?

Les cas d’empoisonnement avec les liquides pour la recharge des e-cigarettes sont en augmentation. Les couleurs et les saveurs de ces liquides peuvent être attrayantes pour les enfants et les adultes. Ces liquides contiennent une combinaison de nicotine, de saveurs artificielles et de solvants. Ils sont beaucoup plus dangereux que le tabac car le liquide est absorbé plus rapidement. Ces concentrations de nicotine peuvent rendre les enfants malades. Ces liquides ne sont pas encore régulés par la Food and Drug Administration (FDA).


Bière et barbecue
Contre les méfaits des grillades

La bière pourrait permettre de contrer les méfaits du barbecue. Faire mariner la viande dans de la bière avant de la cuire limiterait la formation de composés toxiques. La cuisson à haute température, en particulier avec du charbon, est connue pour augmenter la production de certains composés toxiques pour l’organisme. Plus la viande est cuite rapidement à haute température, plus la concentration de ces composés cancérogènes augmente. La bière brune pourrait réduire le taux des substances cancérigènes en faisant mariner la viande dans la boisson avant de la cuire au barbecue. Selon des recherches précédentes, le vin ou le thé pouvaient permettre de réduire la formation de composés toxiques dans la viande grillée.

Le passage à l’heure d’été
Mauvais pour la santé

Le stress provoqué par l’heure de sommeil en moins augmenterait de 25% les risques d’une crise cardiaque. Le nombre de ces crises augmenterait de 25% le lundi suivant le passage à l’heure d’été. Cette hypothèse pourrait se confirmer avec la baisse de 21% du nombre de crises cardiaques observée le mardi suivant le passage à l’heure d’hiver, où l’on dort une heure de plus. Mais les effets du changement d’heure seraient de très courte durée. Le nombre total de crises cardiaques ne change pas la semaine après le passage à l’heure d’été.

Related

Le sport, un antirides?

L’hypertension: gare au sucre

Fertilité masculine. Halte à l’aspirine!

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.