Magazine Le Mensuel

Nº 2948 du vendredi 9 mai 2014

  • Accueil
  • general
  • Rkédé la eddém. 10 000 femmes ont couru pour la bonne cause
general

Rkédé la eddém. 10 000 femmes ont couru pour la bonne cause

Dimanche 4 mai. Le rendez-vous est fixé pour crier, une fois de plus, aux droits de la femme libanaise. Run Forward (Rkédé la eddém ou Cours en avant) a été, tout naturellement, plus qu’une manifestation sportive. L’événement se case facilement dans la catégorie message. Un message fort auquel ont participé femmes, hommes et enfants, en plein cœur de Beyrouth.
Non contente de parrainer la course, la Première dame, Wafaa Sleiman, y a personnellement participé. C’est elle d’ailleurs qui a donné le coup d’envoi du marathon, accompagnée de May Khalil, présidente de la Beirut Marathon Association (BMA), et en présence du député Ghassan Moukheiber, des représentants d’associations civiles, ainsi qu’un nombre d’artistes et d’activistes.
Dix mille femmes ont «couru en avant» pour la course Rkédé la eddém, réservée exclusivement aux femmes, et qui s’est déroulée tout au long des 10 km du front marin de Solidere-Biel.
Au menu de cette journée sportive et féminine, trois autres courses également:

5 km pour les femmes souffrant d’un handicap physique.
  5 km open (hommes et femmes).
  10 km pour les femmes souffrant d’un handicap physique.
«La participation massive des femmes à cette course, souligne la Première dame, confirme la présence de la femme libanaise, l’affirmation de soi. C’est un message de sensibilisation quant à l’importance des sports dans la vie de tout individu».
Wafaa Sleiman a notamment souhaité que le Pays du Cèdre demeure un centre pour ce genre d’activités.

Karla Karkafi Ziadé

Related

Chrystèle Khodr. La ville, théâtralement vôtre

admin@mews

Les bars à bière. Saveurs locales artisanales ou importées

admin@mews

Restauration. Croissance du secteur de 3% en 2015

admin@mews

Laisser un commentaire