Magazine Le Mensuel

Nº 2949 du vendredi 16 mai 2014

Santé

Le sucre contre le stress

Le glucose, le sucre que le sang véhicule vers chacune des cellules de notre corps, est l’aliment privilégié et même exclusif de certains tissus, et en particulier du cerveau. En améliorant l’alimentation, on peut facilement offrir une meilleure résistance à la fatigue et au stress. Mais quels sont ces fameux aliments antistress? Le sucre en fait partie et permet de mener une vie plus sereine au même titre que le magnésium, les vitamines C, B, le fer et les omégas 3. Le sucre est essentiel pour combattre le stress et pour hausser le niveau d’énergie. Il améliore l’équilibre nerveux, psychique et émotionnel. Il ne faut pourtant pas en abuser, recommandent les médecins.

Le café
Bon pour les yeux

Un café par jour éloignerait les maladies oculaires. Les puissants antioxydants qu’on trouve dans le café jouent un rôle dans la prévention des maladies oculaires liées à l’âge et de la dégénérescence de la vision. Pour mener cette expérience, des souris ont été traitées avec du monoxyde d’azote qui crée un stress oxydant et des radicaux libres et conduit à la dégénérescence rétinienne. Celles qui avaient été prétraitées avec de l’ACG n’ont développé aucun signe de lésions rétiniennes.

Cancer du sein
Un bon sommeil abaisse la mortalité

Un bon sommeil aurait un effet protecteur important même chez les femmes atteintes d’un cancer du sein à un stade avancé. La qualité du sommeil pourrait donc constituer un bon indicateur du temps de survie chez ces patientes. L’efficacité du sommeil se mesure par le ratio entre le temps endormi et celui passé au lit. Les chercheurs ont fait un lien entre un bon sommeil et la baisse du taux de mortalité à 6 ans. La survie moyenne était de 33,2 mois pour les mauvaises dormeuses contre 68,9 mois pour les femmes qui dormaient bien. Une hausse de 10% de l’efficacité du sommeil s’est accompagnée d’un déclin de 32% du taux de mortalité à 6 ans.

 

 

Le sang jeune
Contre le vieillissement du cerveau

On pourrait rajeunir des organes par le plasma! Des chercheurs ont transfusé du sang de jeunes souris, âgées de trois mois, à de vieilles souris, âgées de dix-huit mois. Ils ont ensuite étudié leurs performances cognitives et mené des expériences. Les souris ayant reçu du plasma de souris jeunes voyaient leur mémoire spatiale singulièrement améliorée. D’autres études ont révélé qu’en injectant chez des souris âgées une protéine abondamment présente dans le plasma des souris jeunes, celles-ci voyaient leurs muscles regagner de la force et de l’endurance.

L’autisme
L’environnement en cause

L’autisme est une maladie qui se développe en partie à cause de facteurs environnementaux. S’il est vrai que l’autisme s’explique de manière génétique, des facteurs de risque environnementaux seraient à 50% responsables de cette maladie, d’après les résultats de cette étude réalisée sur plus de 2 millions de personnes. L’environnement est donc largement impliqué. Les facteurs environnementaux incluent l’exposition à la pollution, la nutrition maternelle, l’âge des parents, etc.

 


La marche
Favorise la créativité

Faire une marche favorise les idées créatives. Dans le cadre d’une étude, la performance était substantiellement meilleure lorsque les participants marchaient que lorsqu’ils étaient assis. L’effet durait également après la marche, la performance étant améliorée lorsque les participants s’asseyaient. La performance était finalement la même lors d’une marche extérieure que lors d’une marche à l’intérieur.

NADA JUREIDINI

Related

Cancer de l’œil. Bientôt le premier centre de traitement au Moyen-Orient

admin@mews

L’activité physique. Bénéfique pour l’Alzheimer

admin@mews

Le sélénium contre le cancer du foie

admin@mews

Laisser un commentaire