Magazine Le Mensuel

Nº 2950 du vendredi 23 mai 2014

  • Accueil
  • Santé
  • Hypertension artérielle. Un implant pour réduire la tension
Santé

Hypertension artérielle. Un implant pour réduire la tension

Un nouvel implant qui envoie des signaux électriques au cerveau permettrait de réduire la pression artérielle de 30%. Ce dispositif n’a été pour l’instant testé que sur des rats. Il a réduit leur pression artérielle de 30% sans provoquer des effets secondaires majeurs. Le dispositif fonctionne en interceptant des signaux provenant de capteurs, qui s’activent lorsque la pression artérielle est trop élevée. Ces capteurs sont destinés à contrôler les fluctuations de la tension. Une fois que la machine identifie les signaux indiquant une tension élevée, elle envoie à son tour un signal électrique vers le cerveau en lui demandant de réduire la tension.

 

Téléphone portable
Risque de tumeur?

Téléphoner de son portable plus de 15 heures par mois serait associé à un risque de tumeur cérébrale. Les 15 heures d’appel par mois représentent, en moyenne, 30 minutes par jour. Ce risque de tumeur ne serait cependant pas constaté chez des utilisateurs non réguliers. Toutefois, le risque de contracter un gliome est multiplié par deux pour les utilisateurs de longue durée d’un portable. Les résultats montrent un lien certain entre les patients atteints de tumeur cancéreuse et une utilisation intensive du téléphone portable pendant plusieurs années.

Les disputes fréquentes
Causent des décès

Les disputes fréquentes entre les conjoints ou les amis augmentent le risque de décès à l’âge mur. Ce risque est en effet multiplié par deux. Les hommes seraient plus vulnérables que les femmes, en particulier ceux qui ne travaillent pas. Face aux facteurs de stress, comme une dispute, le taux de cortisol augmente considérablement, ce qui augmente également les risques pour la santé. Les personnes ayant un haut degré d’anxiété ou qui se disputent fréquemment en famille ont également un risque accru de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

L’exposition aux solvants
De graves répercussions

Utilisés fréquemment dans les milieux professionnels, les solvants peuvent avoir des répercussions sur la santé même lorsque l’exposition a cessé. Ils seraient responsables de troubles cognitifs chez les retraités. Les solvants servent à nettoyer les métaux, diluer les peintures ou purifier les parfums lors de leur fabrication. Une exposition répétée ou chronique à ces liquides peut provoquer des cancers et être néfaste pour la fertilité. Elle peut être aussi à l’origine de troubles de la motricité, de dépression et de troubles cognitifs.


Les accidents routiers
Les femmes enceintes plus impliquées

La grossesse augmente de façon significative les chances des femmes d’être impliquées dans un grave accident de la route. Selon les conclusions de l’étude, pendant les trois premières années avant la grossesse, les participantes ont eu en moyenne 177 accidents par mois. Mais pendant le deuxième trimestre de la grossesse, les femmes ont eu 757 accidents, soit une moyenne de 252 par mois. Même un petit accrochage peut avoir des conséquences désastreuses sur la mère et l’enfant. D’où l’importance de la prévention et la promotion de la sécurité au volant.

 

Les tomates
Au service de la fertilité

Les hommes qui aimeraient voir leur capacité de reproduction augmenter en puissance pourraient n’avoir qu’à consommer des tomates. Ces dernières comprendraient certains éléments qui favoriseraient une fertilité accrue chez les hommes. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude qui montre un lien entre leur consommation et la création de nouveaux spermatozoïdes. Les chercheurs estiment même à 70% l’augmentation de spermatozoïdes chez les consommateurs de tomates. L’étude vante par ailleurs les mérites du lycopène et des antioxydants retrouvés dans les tomates, sur la fertilité.

 

NADA JUREIDINI

Related

Le glucose réduit l’appétit?

admin@mews

Troubles du comportement alimentaire. Une prise en charge collective

admin@mews

Infos santé

admin@mews

Laisser un commentaire