Magazine Le Mensuel

Nº 2951 du vendredi 30 mai 2014

Carnet Mondain

Résidence des Pins. Le dîner des Petits Soleils

L’ambassadeur de France, Patrice Paoli, et son épouse Annie ont ouvert les portes de la Résidence des Pins pour accueillir le dîner de collecte de fonds de l’association Les Petits Soleils. C’est un geste du cœur, une manifestation de sympathie et de caution de la part du couple français à la structure, l’histoire et le fonctionnement de cette association caritative. La liste des ambassadeurs qui ont manifesté par leur présence et leur action leur soutien et leur compassion est longue. On citera entre autres le chef de la Délégation de la Commission européenne, les ambassadeurs du Canada et d’Italie. Le dîner a été l’occasion pour la présidente et fondatrice des Petits Soleils (depuis 1997), le Dr Noha Baz, d’annoncer avec beaucoup de fierté la prise en charge du 25 000 enfants, il y a quelques semaines. L’association, dont le slogan n’est autre que «moins de douleurs, plus de sourires, plus de soleil», prend soin des enfants les plus démunis, qui ne bénéficient d’aucune couverture d’assurance médicale et leur  fournit également les médicaments, les prothèses et les vaccins. Toute la chaîne de médecins de diverses spécialités qui soutiennent l’association est composée de volontaires. Le dîner des Petits Soleils a été marqué cette année par la généreuse contribution du designer libanais de réputation mondiale, Tony Ward. Ce dernier a versé une partie de la vente de ses robes spécialement dessinées à cette occasion à la caisse de l’association. Les jeunes filles qui ont défilé n’étaient autres que les enfants dont les parents sont des membres des Petits Soleils.

Related

Hommage. Les travailleurs de l’ombre mis sur scène

admin@mews

Gastronomie. La pizza napolitaine à l’honneur

admin@mews

Human Rights Watch. Dîner annuel et vente aux enchères

admin@mews

Laisser un commentaire