Magazine Le Mensuel

Nº 2964 du vendredi 29 août 2014

  • Accueil
  • à la Une
  • 37e Rallye du Liban. Nouvelle bataille entre les frères Féghali
à la Une

37e Rallye du Liban. Nouvelle bataille entre les frères Féghali

Une fois de plus, les frères Roger et Abdo Féghali seront les pilotes à battre, lors de la 37e édition du Rallye du Liban, quatrième manche du championnat du Moyen-Orient, qui sera organisée, ce week-end, dans les régions de Jbeil et de Batroun.
 

Malgré la situation régionale explosive et locale relativement tendue, l’Autorité sportive nationale (ASN), relevant de l’ATCL (Automobile et Touring Club du Liban), a parachevé ses préparatifs pour assurer le succès de cet événement.
Les derniers réglages peaufinés, les trente et un équipages peuvent prendre le départ du rallye vendredi soir, dont quatre Qataris, un Koweïtien et un Allemand qui pourraient jouer les trouble-fêtes, après une super-spéciale au cœur de Beyrouth.
L’aîné des Féghali, Roger, tenant du titre 11 fois, et Abdo se livreront une rude bataille lors des 12 épreuves spéciales d’une distance de 245.66 kilomètres sur les 796.21 km du rallye. Abdo qui n’a jamais remporté le rallye du Liban dans sa carrière qui dépasse de loin une dizaine d’années, a une carte à jouer cette année, surtout que son frère et lui évolueront sur le même type de voiture (Mitsubishi Evo 10).

 

Equipages féminins
Abdo pourrait également profiter de l’absence d’un pilote de marque, le Qatari Nasser el-Attiyah, champion régional. L’ancien vainqueur du Dakar ratera, une fois de plus, l’occasion d’inscrire pour la première fois son nom au palmarès du rallye, le seul du Moyen-Orient sur asphalte. Attiyah, qui possède une avance considérable au classement du championnat régional des pilotes, restera cependant leader puisque ses plus proches rivaux, Khaled el-Qassimi et Yazid el-Rajihi ont, eux aussi, déclaré forfait.
Après la Qatarie Nada Zeidan (Subaru Impreza), l’Allemande Edith Weiss (Mitsubishi Lancer Evo IX), une habituée, est la seconde pilote de la course. Elle participera au Rallye du Liban pour la septième fois.
Née en Allemagne, Weiss a fait ses débuts en 1985 en participant au rallye d’Allemagne. Elle a également participé à plusieurs étapes du championnat du monde des rallyes, enregistrant de bons résultats, notamment en 1992. Au Moyen-Orient, la pilote allemande a réalisé plusieurs performances dans le groupe N, notamment au Qatar et au Koweït. Dès son arrivée au Liban, Weiss s’est rendue chez le fameux champion local Billy Karam. Ce dernier lui a fait visiter son musée sportif et lui a souhaité bonne chance.

 

Outsiders
Probable outsider, le Qatari Abdel-Aziz el-Kouwari sera au volant d’une Ford Fiesta (S2000 1.6). Troisième en 2012, ce pilote est désormais un expert dans le monde des rallyes internationaux et pourrait créer la surprise. Un autre Kouwari, Abdallah, aussi sur Ford Fiesta R5, peut également prétendre aux premières places. Khalifah Saleh el-Attiyah (Mitsubishi Lancer Evo X) et Nada Zeidan (Subaru Impreza) complètent la participation de l’émirat du Golfe malgré des directives de leur pays d’éviter de se rendre au Liban. Le Koweïtien Mashari el-Zefiri (Mitsubishi Lancer Evo IX) a également une carte à jouer.
Outre les frères Féghali, Nicolas Amiouni (Mitsubishi Lancer Evo X) devra faire preuve de plus de consistance pour espérer jouer les premiers rôles. Rodrigue Rahi tentera également de profiter de la «guerre des grands» pour tirer son épingle du jeu.
A noter également que le copilote de l’ancien champion Maurice Sehnaoui, alias Bagheera, et champion de l’édition 1992, Naji Stéphan, rendra hommage à son ancien pilote, en prenant le départ du rallye sur Peugeot 208 R2. Notons aussi l’absence du champion en titre en groupe N, Chafic Boulos, de Gilbert Bannout et de Joseph Hindy.

Mohamed Fawaz

Le programme
Vendredi 29 août, à partir de 19h00
ES1: Blate – Torzaya (17.36 km).
ES2: Aïn Aaya – Deir Bila (21.40 km).
ES3: Sourate – Bkeiah (28.85 km).
Samedi 30 août, à partir de 9h00
ES4: Blate – Torzaya (17.36 km).
ES5: Aïn Aaya – Deir Bila (21.40 km).
ES6: Sourate – Bkeiah (28.85 km).
Dimanche 31 août, à partir de 06h00
ES7: Zandouka – Bzebdine (17.67 km).
ES8: Zabbougha -Kfartih (20.14 km).
ES9: Nahr Ibrahim – Mechane (15.42 km).
ES10: Zandouka – Bzebdine (17.67 km).
ES11: Zabbougha – Kfartih (20.14 km).
ES12: Nahr Ibrahim – Mechane (15.42 km).
Arrivée à l’ATCL, à partir de 18h00.

Related

Alexander Zasypkin. Témoin d’une époque

admin@mews

La Thaïlande. Le voyage idéal

admin@mews

Jordanie. Pétra, légendaire et somptueuse

admin@mews

Laisser un commentaire