Magazine Le Mensuel

Nº 2978 du vendredi 5 décembre 2014

ACCUEIL

3 questions au cheikh Maher Hammoud

Le camp de Aïn el-Heloué traverse des moments difficiles à cause des informations sur la présence des repris de justice au camp…
Il y a une certaine exagération de cette question. Le cheikh Ahmad el-Assir ne se trouve pas dans le camp, malgré toutes les rumeurs. Quant à Fadl Chaker, il n’est pas besoin de preuves. Il est bien dans le camp et sa présence ne posait pas de problèmes avant ses déclarations qui contredisent ses précédents propos. Il nous avait assuré à travers un médiateur être prêt à se livrer. Il se trouve à Taamir, qui fait partie du camp sur le plan sécuritaire, mais qui se situe à Saïda.

Et Chadi Maoulawi?
A mon avis, il se trouve dans le camp. Une grande responsabilité pèse sur les parties qui ont facilité son entrée. C’est une erreur. Une enquête est menée sur cette affaire. En faire assumer aux forces palestiniennes la responsabilité, comme si elles lui avaient demandé de se réfugier à Aïn el-Heloué pour lui assurer la protection, est injuste. Mais il est logique de leur demander de faire ce qui est en leur pouvoir pour le faire sortir du camp.

L’armée a été claire sur la présence de repris de justice dans le camp et la nécessité de les livrer…
Depuis la formation du comité de sécurité, en collaboration avec toutes les factions palestiniennes actives, la situation est bonne dans le camp. Il existe une coopération et une coordination continues entre l’Armée libanaise et le comité.

Arlette Kassas 

Related

Trois questions à Marwan Tabet

Questions à Achraf Rifi

Questions à Ahmad Fatfat

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.