Magazine Le Mensuel

Nº 2986 du vendredi 30 janvier 2015

Associations

Heartbeat Box. Une campagne innovante

Pour ses dix ans, l’association Heartbeat lance une campagne innovante de levée de fonds, avec sa Heartbeat Box, créée sur le modèle de l’opération française des Pièces jaunes. Lancement le 5 février prochain. A vos tirelires…
 

«C’est le cœur qui fait les héros». Derrière cette devise qui pourrait être universelle, une poignée de médecins et de bénévoles qui travaillent sans relâche pour l’association Heartbeat. Bien connue des Libanais depuis sa création, cette ONG est parvenue, en l’espace de dix ans, à prendre en charge pas moins de 1 700 enfants souffrant de maladies cardiaques congénitales.
Comme l’explique le Pr Victor Jebara, chef du service de chirurgie cardiaque de l’Hôtel-Dieu et membre de Heartbeat, il s’agit d’une «pathologie très fréquente» qui touche environ «1% de la population mondiale». Ce qui représente, à l’échelle du Liban, 600 cas par an. Six cents enfants qu’il faut soigner au plus vite car dans la plupart des cas, ils peuvent guérir sans problème. En revanche, si la prise en charge fait défaut, ces enfants sont condamnés à mourir ou à développer des pathologies plus graves avant l’âge d’un an, susceptibles de les empêcher d’avoir une vie normale.

 

Nouvelle campagne
La mission que l’association Heartbeat s’est fixée est simple. «Au Liban, il existe bel et bien une prise en charge gouvernementale, à hauteur de 60%, pour ce type d’opérations, mais cela reste insuffisant pour couvrir l’ensemble des frais», indique le Pr Jebara. Onéreuses, ces opérations peuvent le devenir encore plus si le petit patient doit passer plus de jours en service de réanimation, ou encore, si sa maladie nécessite une prise en charge plus longue, avec de la rééducation ou un suivi post-opératoire. Heartbeat prend donc en charge les frais en complément de ce qui est déjà défrayé par l’Etat. «En moyenne, la prise en charge par Heartbeat avec une guérison totale de l’enfant avoisine les 5 000 dollars», avance le Pr Jebara. Une somme conséquente pour des familles qui ne peuvent pas payer de tels frais, ne disposant dans la plupart des cas que de revenus modestes, sans compter le reste des enfants à élever, les écoles à payer ou, tout simplement, les frais de la vie quotidienne. Une facture en constante augmentation. Selon des chiffres établis par Heartbeat, la prise en charge d’un enfant a grimpé de 4 318 dollars en 2011, à 5 273 dollars en 2014.
Heartbeat peut, dans certains cas, assurer le suivi social notamment «quand il s’agit de réinsérer l’enfant dans la société et l’école pour qu’il retrouve une vie normale», ajoute le Pr Jebara.
Dans ce cadre, et parce que, malheureusement, les fonds recueillis ne sont jamais suffisants, Heartbeat tente une nouvelle campagne de levée de fonds, à l’occasion de son dixième anniversaire. Après un brainstorming estival, il est ainsi décidé de s’inspirer de l’opération Pièces jaunes, parrainée par Bernadette Chirac en France, et qui rencontre, année après année, un succès croissant. L’opération, baptisée Heartbeat Box, sera lancée le 5 février prochain à l’ABC Achrafié, devant le Roadster Diner, partenaire de l’opération. De quoi s’agit-il? «Nous allons distribuer 100 000 Heartbeat Box sur l’ensemble du territoire, dans les écoles, les universités, les branches des Roadster Diner, dans les bureaux de LibanPost, ainsi que dans les comptoirs des malls ABC», explique le Pr Jebara. Les personnes qui le souhaitent n’auront qu’à déplier leur petite boîte en carton et à y déposer leurs pièces ou billets. L’opération durera environ un mois. Ensuite, les participants à l’opération n’auront qu’à déposer leur «tirelire» scellée Heartbeat dans une des agences de Bank Audi, du 9 au 14 mars. A travers cette campagne innovante, Heartbeat espère impliquer tous les Libanais, petits et grands, quelle que soit leur contribution, dans une véritable chaîne de solidarité et d’entraide sur l’ensemble du territoire. «La Bank Audi a accepté d’être notre partenaire et de récupérer ces boîtes, ce qui demande un travail colossal», indique le Pr Jebara.
En sus de la Heartbeat Box, les concerts et le dîner de gala annuel de l’association sont bien évidemment maintenus. Mais cette année, ils se dérouleront au Biel et non plus au Casino du Liban, les 14, 15 et 16 mai.  

 

Jenny Saleh

L’opération Pièces jaunes
Orchestrée par la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, l’opération Pièces jaunes en est déjà, en France, à sa 25e édition. Les fonds récoltés − 527 kg soit environ 6 millions d’euros en 2013 − permettent d’améliorer le séjour des enfants et adolescents hospitalisés.

Related

Include au service des handicapés. Pour une inclusion sociale réussie

admin@mews

Amal Farhat Bassil, secrétaire générale de l’Afel. «Créons une chaîne de solidarité autour des enfants»

admin@mews

Collaboration entre l’Europe et le Liban. Au chevet des enfants aux besoins éducatifs spécialisés

admin@mews

Laisser un commentaire