Magazine Le Mensuel

Nº 2990 du vendredi 27 février 2015

EN RAFALE

En rafales

La colère de Hariri
On échange dans les milieux beyrouthins des détails sur le rôle joué par l’ex-président Saad Hariri dans la mise à l’écart du député Khaled Daher. Hariri était entré dans une grande colère en prenant connaissance des déclarations provocatrices du député à l’encontre des symboles chrétiens.

 

Où sont les armes?
Une haute instance politique tourne en dérision «l’engagement» pris par un Etat européen de fournir des armes à l’armée. Il est impossible que ce pays, estime l’instance, passe outre la volonté des Etats-Unis et d’Israël, c’est pourquoi elle n’est pas très optimiste à ce sujet.

 

Ankara ne veut pas
Quand le mufti Abbas Zougheib a exhorté la Turquie à mettre un terme à l’affaire des otages militaires, il exprimait les convictions des hauts responsables de l’Etat qui sont convaincus que le gouvernement d’Ankara peut aider le Liban dans sa lutte contre le terrorisme, mais qu’il ne le veut pas.

 

Dialogue en veilleuse
La Jamaa islamia, aux dires de certains journalistes, tergiverse lorsque le Hezbollah l’invite à reprendre les séances de dialogue et de coordination mensuelles qui avaient lieu à l’étape précédente. On dit que les membres de la Jamaa n’ont pas tous la même position à ce sujet.

 

Monopole du mazout
Des citoyens et moukhtars de la région de Baalbeck dénoncent le monopole et la hausse du prix du mazout. Ils estiment que ce problème vital devrait faire partie du plan sécuritaire appliqué dans les villages de Baalbeck-Hermel.

 

Brigades problématiques
Selon des sources qui se recoupent, la question des Brigades de la Résistance constitue l’un des dossiers qui figurent en permanence sur la table du dialogue Moustaqbal-Hezbollah. Celles-ci ne s’attendent pas toutefois à un règlement rapide de cette question, parce qu’elle est fort complexe.

Related

Dialogue: Berry est confiant

admin@mews

Sus aux hors-la-loi!

admin@mews

Les pertes de la grève

admin@mews

Laisser un commentaire