Magazine Le Mensuel

Nº 3001 du vendredi 15 mai 2015

Expositions

Expositions

Paul Wakim
Le geste et le passé, le présent et le futur.

Jusqu’au 27 mai, à l’Institut français du Liban.
 

L’exposition Le geste et le passé, le présent et le futur retrace le travail de l’artiste. Il essaie de synthétiser les composantes de l’image du temps, par opposition à son œuvre précédente Etoilant Atelier qui sera présentée à travers une série de trois conférences où seront projetées ses toiles de grand format (2 m x 2.5 m).
Paul Wakim est né à Beyrouth en 1949. Il étudie la peinture et la sculpture à l’Académie libanaise des beaux-arts (Alba). Il y retourne ensuite en tant que professeur, avant de poursuivre sa formation à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts à Paris. Il expose à New York où il s’installe pendant quelque temps, puis rentre à Beyrouth en 1988. En 2001, il publie La création.

 

Nathalie Grenier
Lieux improbables
Jusqu’au 22 mai, à la galerie Alice Mogabgab.     

Nathalie Grenier est née en 1966 à Paris où elle vit et travaille. Une fois diplômée de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, elle a opté pour la peinture. En 1995, Via Appia, un ensemble de six gravures sur plexiglas accompagné d’un texte de Michel Butor, est exposé à la galerie Baudoin Lebon à Paris. Un livre est édité, l’artiste est aussitôt remarquée. En 1997, une première exposition de peintures et de dessins a lieu. Elle sera suivie de nombreuses autres, notamment à Bruxelles. Très tôt, Nathalie Grenier participe à plusieurs foires et salons: à Saga, à la Fiac, à Art Brussels, à Art Paris et décroche plusieurs prix prestigieux: prix Talens (1988), prix du Centre national du livre pour Via Appia (1994), Mention spéciale prix Lacourière (1996) et prix Gravix (2001). L’année dernière,  pour les vingt ans de la galerie Alice Mogabgab, Nathalie Grenier expose pour la première fois à Beyrouth vingt gravures sur le thème des maternités. Cette année, l’artiste est à nouveau sollicitée et elle présente une série de paysages organisée autour du thème de l’eau et réalisée en 2014.
Une exposition qui vaut bien le détour.

C.T.D.

Agenda
Exposition permanente d’artistes contemporains internationaux.
Jusqu’au 15 septembre, à la galerie Les Plumes Galerie.

Salma El Turk.
Let it be.
Jusqu’au 23 mai, à la galerie Zamaan.

Alfred Tarazi.
An Empty Plot of Land.
Jusqu’au 23 mai, à la galerie Janine Rubeiz.

Exposition collective d’artistes arméniens.
Rebirth of a Nation.
Jusqu’au 30 mai, au Beirut Exhibition Center.

Asaad Arabi.
Return to Abstraction.
Jusqu’au 18 juin, à la galerie Ayyam.

Related

Expositions

Martha Hraoui

Expositions

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.