Magazine Le Mensuel

Nº 3009 du vendredi 10 juillet 2015

  • Accueil
  • ECONOMIE
  • Touristes amateurs de vin. Ruée sur les établissements vinicoles de Batroun
ECONOMIE

Touristes amateurs de vin. Ruée sur les établissements vinicoles de Batroun

Outre la consommation interne de vin et les opérations  d’exportation, le marché est dopé par les touristes amateurs de vin en visite au Liban. Selon la directrice des relations publiques du Château Ksara, Rania Chammas, cité dans le rapport de Blominvest, le domaine Ksara a été classé à la 5e position en termes de sites touristiques visités au Liban, d’autant qu’il s’agit du plus ancien établissement vinicole au pays du Cèdre et qu’il est doté d’une cave naturelle. En 1898, une large cave romaine, située sous le Château Ksara, est découverte. Cette cave a été agrandie et réhabilitée, devenant le seul cellier naturel au Liban. Durant ses années d’or, le Château Ksara accueillait environ 75 000 touristes en rythme annuel. A la lumière de l’état de la sécurité dans la région de la Békaa, le nombre de visiteurs du domaine de Ksara a chuté d’une manière drastique pour s’articuler autour de 25 000 par an.
D’autres établissements vinicoles dotés de restaurants, tels que Château Kefraya, Massaya et Ixsir, voient leurs activités dynamisées par le tourisme du vin. A l’heure actuelle, vu la proximité de ces domaines de la frontière libano-syrienne, les touristes hésitent à s’aventurer dans cette région et préfèrent se rendre aux domaines vinicoles de Batroun.

 

Liliane Mokbel

Related

Télévision. Le temps des roses pour certains animateurs de talk-shows

admin@mews

L’ampleur de l’onde de choc de la crise chypriote

admin@mews

AUB. Les étudiants contre la hausse des frais universitaires

admin@mews

Laisser un commentaire