Magazine Le Mensuel

Nº 3011 du vendredi 24 juillet 2015

Semaine politique

Sondage d’opinion. Voilà ce que pensent les chiites!

L’association Haya Bina et son directeur exécutif, Lokman Slim, ont sondé l’opinion des membres de la communauté chiite. Le questionnaire a été présenté à 1000 personnes en fonction de leur appartenance géographique. 60% du Sud, 15% de Beyrouth et du Mont-Liban et 25% de la Békaa. Les réponses étaient comme suit:
43% des sondés se disent totalement engagés religieusement; 44,7% le sont sur un plan social modéré; 12,3% ne le sont pas du tout.
33% des engagés sont partisans de Wilayat el-Fakih, alors que 34,7% considèrent sayyed Mohammad Hussein Fadlallah comme leur autorité de référence religieuse, et 21,9% suivent le courant de l’ayatollah Ali Sistani.  
66% pensent que leur situation matérielle est plus mauvaise qu’elle ne l’était en 2014.
Pour 52,8% des sondés, l’accord de Taëf ne convient plus au Liban.
57,2% considèrent le danger takfiriste le plus grave des défis pour les chiites.
78,7% appuient l’intervention du Hezbollah en Syrie.
Pour 79,9%, l’intervention du Hezbollah en Syrie leur apporte plus de sécurité.
61,5% font confiance à un leader qui leur assure un avenir meilleur pour eux et leurs familles et ont choisi à 69,9% sayyed Hassan Nasrallah et à 17,2% le président Nabih Berry.
61,9% sont convaincus que les Alaouites en Syrie comme les chiites d’Irak et les Houthis du Yémen luttent pour la même cause.
Lokman Slim conclut que le plus important est que le pourcentage de ceux qui soutiennent l’intervention en Syrie et ceux qui pensent que cette intervention leur garantit plus de sécurité, vient de la peur qu’ils ont de la Syrie et non en appui au régime syrien. Il faut souligner que Slim est l’une des principales figures chiites hostiles au Hezbollah.

Chaouki Achkouti

 

Related

Finul Article UN

Téhéran-Riyad. Nabih Berry, médiateur

test

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.