Magazine Le Mensuel

Nº 3022 du vendredi 9 octobre 2015

Événement

Le Byblos Bank Award 2015. Nada Tawil: «Construire le Liban de demain»

Le prix Byblos Bank Award pour la photographie 2015 a été dernièrement attribué à Carmen Yahchouchi, au cours d’une cérémonie au Beirut Art Fair au Biel. Lancé en 2012, ce prix fait partie d’un programme créé par la Byblos Bank pour soutenir la photographie en tant qu’art à part entière au Liban. Interview de Nada Tawil, directrice du Département de communication du groupe Byblos Bank.

Pourquoi la Byblos Bank a-t-elle choisi de soutenir la photographie précisément?
La Byblos Bank croit au potentiel artistique et créatif des Libanais, surtout des jeunes. C’est justement cet aspect culturel qui fait que le Liban continue à se développer, malgré les problèmes sécuritaires et économiques. Dans cette perspective, nous avons trouvé qu’il n’y avait pas d’efforts importants consacrant la photographie en tant qu’art à part entière, dans un monde où prendre des clichés est devenu «chose banale» et à la portée de tout le monde. Pour cela, nous avons tenu à soutenir les photographes libanais émergents qui souhaitent se confirmer dans ce domaine artistique tant au plan local que régional et mondial. La banque a donc lancé, en 2012, son programme de photographie, visant à octroyer aux talents libanais émergents une place de choix au sein de ce marché.
Cette démarche est rendue possible par le biais d’un rapprochement à travers différentes activités entre ces photographes talentueux et les acteurs clés dans le secteur, notamment les galeristes, les collectionneurs, les professionnels et les médias.

Quels ont été les différents et principaux thèmes proposés par les finalistes?
Les dix finalistes de la quatrième édition du prix Byblos Bank Award pour la photographie sont: Charles Assaf, Yara Bsaibes, Tarek Haddad, Lina Hassoun, Lara Karam, Elsn Lahoud, Lama Mattar Bardawil, Mahmoud Merjan, Nasri Sayegh et Carmen Yahchouchi. Vous pouvez découvrir les thèmes proposés, sur le lien: http://www.bba2015.com/finalists.php
Il faut d’ailleurs signaler que le thème choisi par la lauréate, Carmen Yahchouhi, porte sur l’impact de la guerre civile du Liban sur les femmes. Le traitement de ce thème à travers la photographie a joué un rôle important dans le vote du jury en sa faveur.  

Comment la gagnante a-t-elle été choisie?
Grâce au succès croissant de cet événement photographique majeur pour le Liban, 180 personnes se sont enregistrées en 2015 sur www.bba2015.com contre 67 l’année dernière. Quatre-vingt-dix candidats ont fini par compléter leur candidature. Le Beirut Art Fair et le président du jury, Dimitri Beck (rédacteur en chef du magazine français Polka), ont pris en charge la sélection des 10 finalistes. Cette sélection a été faite selon des critères artistiques, techniques et professionnels bien définis. Quant au lauréat, il a été choisi à la suite du vote du jury, qui a examiné minutieusement les projets des finalistes, ainsi que leur travail. En plus de Dimitri Beck, le jury de cette année réunit de grandes figures liées à la photographie, telles que le photographe et directeur artistique Thierry Van Biesen, le cofondateur de la collection KA, Abraham Karabajakian, le célèbre photographe Roger Moukarzel et la galeriste Vanessa Quang.

De quel genre d’aide la gagnante pourra-t-elle bénéficier?
La lauréate bénéficie d’un programme de mentorat dirigé par le Beirut Art Fair et le photographe parrain, Roger Moukarzel. Ceci permettra donc à la gagnante d’améliorer ses qualités photographiques, mais aussi de préparer sa première exposition solo organisée au siège central de la Byblos Bank et financée par la banque. Celle-ci donnera lieu à l’édition d’un catalogue, ainsi qu’à une campagne médiatique visant à promouvoir les travaux et l’approche artistique du photographe. Il s’agit vraiment de lui donner les moyens de commencer une véritable carrière professionnelle, car nous croyons fermement que c’est en soutenant aujourd’hui l’autonomie et l’esprit d’initiative de notre jeunesse que nous posons des bases saines pour construire le Liban de demain.
 

Propos recueillis par Natasha Metni

Rendez-vous en avril 2016, pour la première exposition solo de Carmen Yahchouhi, au siège central de la Byblos Bank à Achrafié.

Le prix de la Photographie
Le Byblos Bank Award pour la photographie est créé en 2012.
Partenaire/Organisateur: Beirut Art Fair.
Objectif: placer les photographes libanais émergents au cœur du marché de la photographie par le biais d’un rapprochement avec les galeristes, les collectionneurs, les photographes professionnels et les médias.
Les lauréats: Dory Younès (2012), Ghaleb Cabbabé (2013), Myriam Boulos (2014) et Carmen Yahchouchi (2015).

Related

La nuit des Mabrouk. L’incontournable musique de films

L’alliance Geagea-Aoun. Quand les internautes se déchaînent…

L’inévitable s’est produit à Baalbeck. Le Hezbollah se retire, l’armée se déploie

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.