Magazine Le Mensuel

Nº 3022 du vendredi 9 octobre 2015

  • Accueil
  • Culture
  • Musique
  • Soirée musicale du Selecteum des arts et des sciences. De l’enchantement à l’état pur
Musique

Soirée musicale du Selecteum des arts et des sciences. De l’enchantement à l’état pur

A l’occasion de l’élection du professeur Fadlo Khoury à la tête du conseil d’administration de l’Université américaine de Beyrouth (American University of Beirut – AUB), le Selecteum des arts et des sciences a organisé, en partenariat avec le Programme Zaki Nassif pour la musique, une soirée de musique classique. La cérémonie a eu lieu, le 1er octobre, à l’Assembly Hall de l’université. Inoubliable.

Animée par le Quatuor Musique del Tempo, accompagné par la pianiste Tatiana Primak-Khoury, la violoncelliste Anastasia Yartseva al Mur, la soprano Corinne Metni et le joueur de contrebasse Oleg Samoylov, venu spécialement de Moscou pour assister au spectacle, cette soirée musicale a été un moment de rêve et de détente, ainsi qu’un hommage exceptionnel rendu par la présidente du Selecteum, Dédé Hourani, d’une part, à Zaki Nassif, pour le premier centenaire de sa naissance, et, d’autre part, au professeur Khoury. Ce dernier mérite cet hommage, selon elle, pour ses réalisations universelles et son rôle dans les domaines médical, éducatif et académique. Ce concert-hommage a eu lieu en présence d’un grand nombre de personnalités importantes: des ambassadeurs, des consuls, des attachés culturels, des intellectuels, des doyens, des enseignants et des célébrités amateurs de musique classique. Aux côtés de Khoury, assistaient, entre autres, à la cérémonie le Dr Joseph Jabbra, président de l’Université libano-américaine (LAU), Wafa Saab, présidente de l’Alumni à l’AUB, le Dr Nabil Nassif, président du Programme Zaki Nassif pour la musique à l’AUB, Hassan Diab, ancien ministre de l’Education et de l’Enseignement supérieur, et Raya Daouk, présidente de l’Association pour la protection des sites et des anciennes demeures (Apsad).
Ce n’est pas la première fois que le Selecteum des arts et des sciences organise une soirée de taille. Résultat: ce concert fut un coup de maître. Une musique merveilleuse interprétée par le Quatuor Musique del Tempo a enchanté l’audience. Les morceaux, joués et interprétés avec un style oriental redistribué par le violoniste Brin Hashim, ont été choisis des répertoires de Johann Sébastian Bach, Joseph Haydn, César Franck, Zaki Nassif, Toufic el-Bacha et Salvador Arnita. Un véritable spectacle de musique classique qui a associé à merveille les notes des cordes de Brian Hashim, Michel al Mur et Samir Amouri avec la mélodie  du violoncelle d’Anastasia Yartseva al Mur et de la contrebasse d’Oleg Samoylov. La voix de la soprano Corinne Metni a également ajouté un brin de charme à la soirée.
Dans son allocution de circonstance, Dédé Hourani affirme: «Il convient aujourd’hui de rendre hommage au professeur Fadlo Khoury, cette personne éminente qui offre des garanties de prospérité pour l’Université américaine, et grâce à qui l’avenir s’annonce prometteur pour cette institution réputée et pour notre très cher pays (…)».
«Le professeur Fadlo Khoury, poursuit-elle, est devenu un pionnier en médecine chirurgicale et l’auteur de différentes études et recherches médicales. Aujourd’hui, nous honorons ses réalisations dans le monde de la médecine et son dévouement aux études dans ce domaine scientifique, surtout au niveau des maladies incurables. Notre professeur est revenu à sa patrie, mettant sa confiance en cette institution réputée. Son élection à sa présidence est, de plus, une bonne confirmation et reconnaissance de son pouvoir et succès, surtout au niveau des recherches médicales».
«Avec sa haute compétence, le professeur Fadlo Khoury a certainement contribué à la direction et à l’expansion de l’institution, tout en étant capable de surmonter tous les obstacles en prenant toujours les bonnes décisions», souligne-t-elle.
A la fin du concert, Mme Hourani a présenté le trophée du centre culturel au professeur Fadlo N. Khoury, en signe d’appréciation et de reconnaissance.

Related

Beirut Chants est lancé. Beyrouth en musique

admin@mews

Les années bonheur III. Ou la magie des années 80!

admin@mews

Kyle Eastwood. «Les Libanais sont chaleureux et amicaux»

admin@mews

Laisser un commentaire