Magazine Le Mensuel

Nº 3031 du vendredi 11 décembre 2015

  • Accueil
  • general
  • Sensibilisation au cancer du sein. Une femme sur 10 sera touchée
general

Sensibilisation au cancer du sein. Une femme sur 10 sera touchée

Selon les estimations, une femme sur 10 sera touchée par le cancer du sein au cours de sa vie. A l’occasion de la 14e campagne nationale de lutte contre cette maladie, le ministère de la Santé publique a organisé le premier Forum libanais de lutte contre le cancer du sein. L’objectif: rappeler à la femme de faire la mammographie.

Un dépistage précoce du cancer du sein permet de sauver des vies. Détecter le cancer du sein à ses stades précoces, grâce à la mammographie, peut augmenter les chances de guérison de plus de 90%. C’est le cas de Liliane Andraos qui a vaincu son cancer du sein grâce au dépistage précoce. «Je conseille à toutes les femmes d’effectuer une mammographie annuelle, surtout celles qui ont des antécédents familiaux», insiste-t-elle. Pour Liliane, il est important d’être bien entourée et d’avoir la foi pour vaincre la maladie. «Le soutien de l’entourage est très important dans cette étape difficile. Il faut également un suivi psychothérapique et surtout la foi, révèle-t-elle. Le ministère de la Santé devrait prendre en charge financièrement la chirurgie réparatrice pour aider, chaque année au moins, une dizaine de femmes ayant subi une mastectomie à s’en sortir moralement de cette épreuve difficile. J’appelle aussi les hommes à inciter leurs femmes, leurs mères ou leurs filles au dépistage précoce, à les soutenir, à les encourager et à les aider à faire face à la maladie».
La campagne nationale de sensibilisation, intitulée Elle se rappelle de tout, mais peut oublier la mammographie… Rappelez-la-lui chaque année, a été lancée en collaboration avec Roche. Elle se déroulera jusqu’à la fin du mois de décembre, donnant accès aux mammographies à prix réduit. Les hôpitaux privés et les centres médicaux participants sur l’ensemble du territoire libanais réduiront leurs tarifs à 40 000 livres libanaises, alors que les hôpitaux gouvernementaux proposeront des mammographies gratuites durant la même période. «Nous considérons que le programme de dépistage précoce du cancer du sein chez la femme est extrêmement important, non seulement sur le plan médical mais aussi sur le plan économique. Il s’inscrit dans le cadre du programme de la rationalisation des dépenses. En effet, le dépistage précoce des maladies permet de réduire les hospitalisations onéreuses», affirme lors du lancement de la campagne, le ministre de la Santé, Waël Abou Faour.
 

Des conseils de prévention
Selon les experts, le cancer du sein se soigne bien lorsqu’il est dépisté tôt. Pour le prévenir, il est conseillé de faire une mammographie tous les ans à partir de 40 ans et de 35 ans pour toutes les femmes qui ont des antécédents familiaux ou qui présentent plusieurs facteurs de risque. Des antécédents familiaux, une mauvaise alimentation, l’absence d’exercice physique et l’usage nocif de l’alcool sont parmi les facteurs de risque. La mammographie est capable de détecter des tumeurs de très petite taille, bien avant que des symptômes apparaissent (boule, écoulement, déformation ou ulcération de la peau). Cet examen découvre 9 cancers sur 10 aujourd’hui. Détecté tôt, le cancer du sein guérit 9 fois sur 10. On estime que le dépistage permet de diminuer la mortalité de 20 à 30%. Selon les oncologues, l’intérêt de la mammographie, c’est qu’elle permet de dépister une tumeur maligne très petite qui ne peut pas être découverte par la palpation. Il s’agit donc d’un test médical très utile car, plus le cancer est découvert à un stade précoce, plus il est facile à traiter, moins la chirurgie est mutilante et meilleur est le pronostic. De plus, il s’agit d’un examen simple et sécuritaire.

NADA JUREIDINI

Les concernées
Les femmes qui ont des cas de cancer du sein dans leurs familles.
  Les femmes de plus de 50 ans.
Les femmes qui ont eu une grossesse tardive ou une ménopause tardive.
Les femmes qui ont eu des menstruations précoces.

Related

Dolly Ghanem. Le programme que j’aime ou rien

Stripped de The Incompetents. De l’art engagé qui dure

La spiruline: Une algue qui a tout bon

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.