Magazine Le Mensuel

Nº 3036 du vendredi 15 janvier 2016

Expositions

Expositions

Jamil Molaeb
New York-New York
Jusqu’au 5 février, à la galerie Janine Rubeiz.

Jamil Molaeb est  un artiste libanais qui n’est plus à présenter. Il a réalisé cette trentaine de gouaches, lithographies et xylographies qui sont accrochées sur les cimaises de la galerie Janine Rubeiz au cours d’un séjour à New York en 1984 où il effectue un master au Pratt Institute à l’Université d’Ohio. Très impressionné par cette ville, il y retournera quelques années plus tard.
Jamil Molaeb est né au Liban en 1948. Il vit et travaille à Baysour dans le Chouf. Molaeb a commencé sa carrière dans les années soixante après une formation auprès d’artistes très connus comme Chafic Abboud et Paul Guiragossian à l’Institut des beaux-arts de l’Université libanaise. De retour au Liban en 1989 après son séjour américain, il commence à enseigner l’art à l’Université libanaise et à la LAU de Beyrouth. A voir.

C.T.D.
 

Nizar Sabour
Al-Qalamoun

Jusqu’au 22 janvier, à la galerie Mark Hachem.

Nizar Sabour présente une série de toiles réalisées entre 2014 et 2015. L’artiste au talent certain invite le spectateur à un voyage dans les méandres des villages du nord-est de Damas. Il montre les montagnes du Qalamoun qui résistent sous les ruines et les affres de l’horrible guerre.
Nizar Sabour est né à Lattaquié en 1958. Il a fréquenté la Faculté des beaux-arts de Damas où il est actuellement professeur agrégé. Il a, à son actif, plusieurs prix dans le cadre de la Biennale de Sharjah en 1995, le Symposium international d’art à Dubaï en 2004 et la quatrième Biennale de Téhéran. Une exposition intéressante!

C.T.D.

Agenda

Exposure 2015: Mobility.
Jusqu’au 29 janvier, au Beirut Art Center.

L’espace de la feuille.
Jusqu’au 29 janvier, à la galerie Tanit.

Léopoldine Roux. Pink Escape.
Jusqu’au 15 janvier, à la galerie Alice Mogabgab.

Phi.
Jusqu’au 30 janvier, à la galerie Art Factum.

Accrochage collectif.
Jusqu’au 30 janvier, à la galerie Aïda Cherfan.

Dorothy Salhab Kazimi. Céramiques.
Jusqu’au 26 février, à la galerie Alice Mogabgab.



Related

L’Art contemporain uruguayen. En vedette aux souks de Beyrouth

Expositions

Expositions

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.