Magazine Le Mensuel

Nº 3040 du vendredi 12 février 2016

general

La Laponie finlandaise. La magie du Cercle polaire

La Laponie du Nord (le Grand Nord), située en grande partie au-dessus du Cercle polaire, est l’une des rares régions du monde où il est encore possible de profiter d’une nature immaculée et sauvage, de ressentir le silence et de vivre des instants de paix, tout en jouissant du meilleur confort hôtelier. Un dépaysement total! Partons donc vivre l’hiver dans la magie du Cercle polaire!
 

La Laponie offre des séjours hors du commun avec, au programme, des activités très variées: safaris en motoneige, randonnées en traîneau de chiens, balades en traîneau de renne, promenades en ski de fond, pêche sous la glace, randonnées en raquettes, déjeuner ou nuit insolite dans un igloo, sculpture sur neige, découverte de la culture säme, ski alpin…
Sans oublier un plaisir des pupilles inégalé avec des paysages à couper le souffle et, parfois, si l’on est chanceux, la danse magique des aurores boréales dans le 
ciel étoilé!
Entourée de monts, la station de ski de Kakslauttanen se trouve sur le territoire de la commune de Saariselkä, non loin d’Inari en Laponie finlandaise du Nord. On peut y dormir dans des igloos en glace (vingts igloos disponibles) ou dans des tipis en neige (soixante couchages). Cette formule originale permet d’admirer paisiblement les phénomènes lumineux à travers la surface transparente de son igloo en glace ou les vitres thermiques de son tipi, même en restant confortablement allongé sur son lit. Kakslauttanen se niche tout près du parc national Urho Kekkonen, l’un des lieux de nature vierge de Finlande les plus appréciés des visiteurs pour ses points de vue sur les aurores boréales et ses magnifiques paysages. La station elle-même est splendide avec sa chapelle en neige, son «ice bar», ainsi qu’une galerie en glace.

 

Aurores boréales et nuits de rêve
Les restaurants ne sont pas en reste pour reprendre des forces après une journée pleine d’activités en plein air. La station ouvre en décembre/janvier et ferme en avril ou début mai. A vos valises!
En Laponie, des équipements spécialement conçus pour l’observation des aurores boréales permettent aux touristes de n’absolument rien rater de ces impressionnants embrasements célestes. Un séjour dans un igloo aménagé ou dans la suite panoramique d’un hôtel de standing vous laissera certainement des souvenirs impérissables!
Les aurores boréales sont visibles en Laponie plus ou moins 200 nuits par an. On peut donc dire que les chances d’en apercevoir sont possibles environ une nuit sur deux, à condition toutefois que le ciel soit suffisamment dégagé. La façon la plus classique et traditionnelle d’admirer ces phénomènes lumineux est de chausser des raquettes ou des skis et de sortir dans la nature. On peut bien sûr aussi se rendre sur le lieu d’observation des aurores en traîneau à chiens. Cependant, si vous n’êtes que très peu tenté de passer des heures nez en l’air sous des températures nocturnes pour le moins glaciales, différentes formules plus confortables sont proposées. La chasse à l’aurore boréale dans l’hiver lapon est sûrement l’une des activités les plus fascinantes qu’offre le Grand Nord. Pour les Lapons autochtones et pour certains Inuit, les aurores boréales sont les territoires des morts. C’est pour cela qu’il ne faut pas les pointer du doigt, par respect pour les disparus.
La chasse aux aurores boréales risque de faire des déçus, mais les chanceux en reviendront émerveillés et sans voix. En dépit des promesses de certains tour-opérateurs, personne n’est, bien sûr, capable de vous garantir à cent pour cent l’apparition de ces phénomènes lumineux, la nature faisant ce qu’elle veut. Bonne chasse à l’aurore boréale!


Dormir sur la glace    
Le succès des hôtels de glace en Laponie ne s’arrête pas. Celui de Jukkasjärvi, avec son église de glace, ses chambres décorées de peaux de rennes, son bar et ses sculptures taillées dans la glace, est devenu une institution à ne rater sous aucun prétexte. A Alta par exemple, le long de la côte septentrionale du Finnmark, s’est installé l’Igloo Hotel. Sur le même principe, il propose une cinquantaine de lits et garantit une température constante entre – 4ºC et – 7ºC. Côté finlandais, on peut également passer une nuit en igloo à Harriniva. Il va sans dire qu’une telle nuitée ne saurait être complète sans un sauna à 90ºC, le corps fouetté à la branche de bouleau, comme chez les Finlandais, puis roulé dans la neige et plongé dans un trou d’eau glacée!

Related

Al-Beyt. «C’est important, de voler»

admin@mews

Le Mondial du Brésil. Compétition phare de 2014

admin@mews

Rapts et meurtres d’Américains. Les années de plomb au Liban

admin@mews

Laisser un commentaire