Magazine Le Mensuel

Nº 3043 du vendredi 4 mars 2016

  • Accueil
  • general
  • Maha el-Khalil Chalabi consacrée par l’Unesco. Pour ses batailles, ses passions
general

Maha el-Khalil Chalabi consacrée par l’Unesco. Pour ses batailles, ses passions

Ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco. Le titre que Maha el-Khalil Chalabi aurait dû acquérir depuis trois ans et qui avait été retardé à cause de la politique politicienne du Liban. Heureusement, elle n’a jamais baissé les bras. Au nom de sa ville d’origine, Tyr, et de son combat, elle livre à nos lecteurs avec honnêteté ses projets et ce qu’elle attend avec fermeté.

Maha el-Khalil Chalabi est là où on l’attend. Fidèle à son passé, motivée au présent et projetée dans un avenir qu’elle veut bien dessiner de ses propres actions. La dame d’action a le mérite, non seulement de bien connaître l’organisation qui vient lui rendre hommage, mais surtout de lui être si fidèle.
 

Une relation qui remonte à 35 ans
Dans une longue interview qu’elle nous a accordée, elle est revenue sur plusieurs points. Interrogée sur les critiques formulées contre l’Unesco, elle répond de tout cœur. «Je la connais depuis 1978. Ses responsables ont toujours répondu présents dans les cas d’urgence. Dans les situations difficiles, ils ont toujours soutenu Tyr. Alors, je ne pourrai qu’en dire du bien». Sur les problèmes financiers qu’affronte l’organisation, elle nous explique: «C’est à cause de certains Etats qui retardent le versement de leurs cotisations. Mais au-delà de cet aspect, je veux rappeler que notre relation à l’Unesco n’est pas liée du tout à l’aspect financier. Nous avons reçu des subventions minimes dans le passé. Le soutien de l’organisation à Tyr est indéfectible».
On l’a bien compris. Entre Chalabi et l’Unesco, c’est une histoire ancienne. C’est surtout une histoire profonde qui dure. «Cela fait trente-cinq ans maintenant que nous avons instauré cette relation de confiance». Devenir une telle ambassadrice lui va comme un gant. Elle en est fière et reconnaissante. Et même si elle n’est pas surprise par cette nomination, (elle nous raconte que, par le passé, des pressions politiques ont été menées pour l’empêcher de décrocher ce titre. Mais le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, l’a soutenue), elle assure qu’elle compte élargir beaucoup plus son action et être au service d’une organisation qu’elle apprécie tant. C’est, sans doute, parce que l’Unesco a compris à quel point Chalabi est motivée qu’elle a tenu à lui confier une telle responsabilité. Irina Bokova, la directrice générale, l’a crié haut et fort. Avec l’Association internationale pour la sauvegarde de Tyr, Chalabi a pu créer un «mouvement mondial». Il est vrai que d’année en année, le travail pour cette ville du sud du Liban ne s’est pas arrêté. En 1984, il y a eu l’inscription de Tyr sur la liste du Patrimoine mondial. En 1998, le lancement officiel d’une Campagne internationale de l’Unesco en sa faveur. D’année en année, il y a donc une réelle volonté non seulement de sauver la ville, mais surtout d’attirer une attention universelle sur sa situation et son importance historique. Le jour de sa nomination à Paris, le projet de Chalabi a été énoncé clairement. Elle veut «mettre toute la force de son engagement dans le dialogue interculturel. Le respect mutuel et la compréhension entre les peuples sont à même de construire la paix dans l’esprit des hommes».

Pauline Mouhanna, Atlanta

Réunion des ambassadeurs de l’Unesco
Parmi les autres ambassadrices libanaises de bonne volonté de l’Unesco, il y a Bahia Hariri, l’ancienne ministre de l’Education nationale qui préside la Fondation Hariri, destinée à favoriser le développement humain durable. Bientôt comme chaque année, tous les ambassadeurs de bonne volonté se rencontreront pour partager leurs expériences et actions en faveur de l’organisation. Cette réunion est un événement important inscrit au calendrier de l’Unesco.

Related

Kamel Daoud, Choix de l’Orient. «Tout le monde a visité le Liban par l’imaginaire»

admin@mews

Nominations diplomatiques. Trente-six postes d’ambassadeurs vacants

admin@mews

Aoun et Frangié. Paroles de sondage…

admin@mews

Laisser un commentaire