Magazine Le Mensuel

Nº 3048 du vendredi 8 avril 2016

general

Maher Zain. La chanson au service de la religion

Son nom figure parmi les quarante personnes arabes les plus influentes au monde, selon le récent classement de l’Arabian Business. Maher Zain n’a pourtant pas attendu ce bilan pour faire parler de lui. Avec ses millions de fans, ses chansons traduites en plusieurs langues, le chanteur suédois, né au Liban, transforme le domaine musical musulman.

Dans le classement de l’Arabian Business de 2015 figure un Libanais d’origine. Il s’agit d’un artiste qui a suivi un cheminement singulier. Maher Zain pouvait-il deviner qu’un jour, 26 millions de fans le suivront sur Facebook? Pourquoi le public a-t-il craqué pour cet ingénieur aéronautique devenu officiellement chanteur en 2009? Sans doute, parce que venant du monde du R&B, il a décidé de consacrer son talent à sa foi et à sa religion musulmanes.
 

Remercier Dieu
C’est depuis un peu plus de cinq ans que Maher Zain a décidé de se lancer dans le domaine musical. Mais l’art et lui, c’est une histoire ancienne. Même avant 2009, il a travaillé dans la production, à New York, avec RedOne. Ce dernier a collaboré avec de nombreux artistes connus tels que
Lady Gaga, Akon, Enrique Iglesias et Michael Jackson.
Après avoir réellement côtoyé ce monde, Zain décide de retourner en Suède. Et c’est là que tout démarre. Son album Thank You Allah se veut comme un cri de remerciement. Les titres portent sur Dieu, la Création divine, l’amour… Donc, plusieurs sujets et thèmes y sont abordés. Le public applaudit. Et l’album est le plus vendu en Malaisie et en Indonésie où le jeune artiste devient une véritable star. Après ce succès, Zain poursuit son chemin… sur la même lancée. Celui d’une forte conviction religieuse qu’il est fier de dévoiler par la musique. En 2012, son deuxième album sort dans les bacs. Le titre est, une fois de plus, révélateur. Le sujet, cette fois, est le pardon. Comme le premier album, il a un grand succès en Malaisie. D’ailleurs, plusieurs titres sont traduits en français, turc, arabe et même en malaisien et en indonésien. Ce qui fait que cet artiste plaît tellement, c’est «parce qu’il donne une image moderne de la religion, tout en lui demeurant fidèle», note l’un de ses plusieurs fans. Un autre trouve «qu’il est assez sincère dans ses positions et n’est jamais tombé dans l’extrémisme». «C’est son physique qui a joué en sa faveur», affirme une troisième jeune accro.
Quelle que soit la raison de son succès, le résultat est le même. Le phénomène Maher Zain est né et rien ne semble l’arrêter.

 

Pauline Mouhanna
http://www.maherzain.com/

Bio en bref
C’est à Tripoli, au Liban, qu’est né Maher Zain. Quelques années plus tard, sa famille émigre en Suède. A l’époque, il était encore très jeune. Stockholm est donc la ville où il a grandi. Après ses études scolaires, il obtient un diplôme en génie aéronautique et s’intéresse tôt à la musique. Actuellement, il soutient assez activement le Haut-commissariat des réfugiés (HCR) et s’est rendu dans différents camps de réfugiés syriens au Liban, où il a récemment donné un concert.

Related

Une presse à scandale. Pourquoi les paparazzis effraient-ils les célébrités?

admin@mews

Ramzi Ashoush. Un cœur qui bat

admin@mews

Yémen. Lignes de fracture au Liban

admin@mews

Laisser un commentaire