Magazine Le Mensuel

Nº 3049 du vendredi 15 avril 2016

Supplément

UA. Viser haut!

En pleine évolution, l’Université Antonine (UA) œuvre aujourd’hui en fonction de son plan de développement quinquennal 2015-2020. Toutes ses unités académiques connaissent un essor au niveau des formations. Tous les programmes sont également revisités.

«Adapter les formations et les spécialisations aux besoins du marché figure en tête des priorités de l’UA. Cet objectif ne peut être, cependant, évalué en termes de débouchés, d’autant qu’il faut admettre qu’en 2016, former les gens ne consiste plus à les préparer à un seul métier, mais à les outiller pour leur permettre de s’adapter à un marché en mutation continue», affirme Antoine Yazigi, vice-recteur aux Affaires académiques et internationales à l’Université Antonine. Inscrite dans une logique d’ouverture globale, l’Université Antonine a noué de nombreux partenariats avec des universités étrangères. Ces accords se situent dans un plan de développement stratégique de l’UA favorisant des partenariats avec des institutions partageant la même vision de formation.
 

La recherche au cœur du développement
Yazigi explique que la recherche est un enjeu crucial de l’UA qui a mis en place, il y a deux ans, un vice-rectorat à l’innovation et un autre à la recherche. Une démarche qui correspond à un besoin profond ressenti par toute la communauté académique. Depuis, elle s’applique à mettre en œuvre une politique de recherche à l’université, en développant les services de soutien aux unités de recherche, en appuyant l’innovation, le développement des formations et le transfert des savoirs, ainsi que la mise en place de cursus favorisant la recherche et le profil de l’étudiant/chercheur. En outre, l’UA a adopté une philosophie d’enseignement qui, aujourd’hui, renforce la théorisation. Ses cursus, totalement professionnels, incorporent dans leur méthodologie d’enseignement le développement des compétences de recherche pour que les diplômés soient également en mesure d’entamer des cursus plus avancés de deuxième et de troisième cycles. Et si, jusqu’à présent et en raison de son jeune âge, l’UA n’a pas encore d’écoles doctorales, il n’empêche qu’elle offre la possibilité à ses étudiants de s’engager dans des études de 3e cycle. En effet, c’est dans cet esprit qu’elle a inscrit ses collaborations internationales de sorte à ce que ses diplômés aient accès à des formations supérieures.

 

Une orientation à plusieurs volets
Diplômer des jeunes au bon niveau et dans des secteurs qui offrent des débouchés est une exigence de l’UA. L’orientation à l’université se fait via le Bureau d’orientation et d’admission (BOA) qui se charge d’aider les bacheliers, d’abord à l’école au cours des multiples visites effectuées, puis dès leur entrée à l’UA, à choisir entre les différentes voies de formation, filières et options en fonction de leurs aptitudes. Plus encore, le Centre de formation permanente propose gratuitement 10 formations destinées aux lycéens du cycle secondaire (Art et modelage, Physiothérapie sportive, Journaliste en herbe, Création publicitaire, Application mobile, Atelier de chansons libanaises, Remise en forme, Art dentaire, Vente et marketing et Principes de secourisme). A travers les différents ateliers, l’élève découvre les métiers du futur et s’oriente activement en fonction de ses appétences. S’ajoute à ce centre, le Bureau d’insertion professionnelle (BIP) qui aide les diplômés dans le choix de leurs carrières et leur insertion professionnelle. Conseils, consultations et entretiens individualisés, renseignements variés sur les possibilités de stages, de carrières et de débouchés, ateliers C.V. etc., le BIP accompagne et assiste les étudiants à plusieurs niveaux. Par ailleurs, et dans une nette volonté de mettre la technologie au service de l’éducation, l’UA a récemment mis en place un projet pionnier dans la technologie avancée au profit de l’orientation scolaire. Grâce à la technique de la réalité augmentée, l’élève peut désormais voir à partir d’une tablette, en temps réel et d’une manière interactive, le campus de l’UA, l’intérieur des bâtiments en 360° et en détail, se déplacer dans les facultés et découvrir les salles de classe, les laboratoires, l’amphithéâtre, la bibliothèque et les autres locaux. Par ailleurs, une table multitouches à écran interactif, complémentaire à l’application de la réalité augmentée et dotée d’un écran interactif, fournit aux étudiants une panoplie d’informations, de photos et de vidéos en lien avec différents volets du campus.

Natasha Metni

Related

La LCU en effervescence. Partenariats de taille et nouvelles spécialisations

admin@mews

Métiers d’avenir. Vers quels domaines se tourner?

admin@mews

Esmod. Se frayer un chemin dans l’univers de la mode

admin@mews

Laisser un commentaire