Magazine Le Mensuel

Nº 3060 du vendredi 1er juillet 2016

En Privé

En privé

Le conflit au sein de la famille Hariri alimente les potins dans la ville de Saïda. Une source fiable révèle que Saad Hariri, chef du Courant du futur (CDF), a refusé que son cousin Ahmad, qui porte le titre de secrétaire général du Moustaqbal, l’accompagne dans sa tournée au Nord et dans la Békaa. La source doute des intentions de cheikh Saad lorsqu’il parle «d’autocritique». S’agit-il de marginaliser Ahmad, le fils de Bahia? Certaines langues bien pendues à Saïda rapportent que les cadres qui ont détourné les fonds de Saudi Oger seraient proches du secrétaire général. Cette entreprise avait cédé des contrats à une autre société appartenant, elle aussi, à Hariri en Arabie, Bouniane al-Moustaqbal, dont les fonds ont également disparu. Or, il s’agit de fonds publics qui appartiennent au peuple saoudien. Les directeurs des deux entreprises ont même osé majorer les frais et plomber les factures du projet de construction de l’Université de la princesse Nour dont la valeur est estimée à 30 millions de dollars. Sans compter que la corruption politico-administrative a touché des dizaines de projets similaires.

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

Laisser un commentaire