Magazine Le Mensuel

Nº 3060 du vendredi 1er juillet 2016

EN RAFALE

En rafales

Distribution de denrées
La Jamaa islamia multiplie ses succursales à Beyrouth et dans les régions. L’association procède à la distribution de denrées alimentaires selon des listes préétablies.

 

Excuses publiques
Des excuses ont été présentées au mufti de la République, Rachid Kabbani, à partir de la tribune d’une mosquée de Beyrouth. Le dignitaire, proche du président Fouad Siniora, qui prononçait le prêche s’est adressé à Kabbani devant les fidèles: «Nous avons réalisé que nous vous avions mal jugé!».

 

Controverse
Réunions entre un mohafez et des commerçants de boissons alcoolisées qui rouspétaient contre la fermeture de leurs commerces. L’un d’eux a demandé: pourquoi voulez-vous qu’on ferme, alors que de nombreux villages du mohafaza continuent à servir de l’alcool? Réponse: «Ils sont chrétiens». «Je vais alors me convertir!», a répondu le commerçant.

 

Compétition électrique
Compétition acharnée entre responsables d’une organisation politique dans la banlieue sud sur la vente du courant électrique aux citoyens après que l’un d’eux eut monopolisé ce service pendant des années. La concurrence a permis de réduire la facture de 35%.

 

Emanations toxiques
Les miasmes de la décharge de Costa Brava s’infiltrent dans les cabines des avions qui atterrissent à l’aéroport de Beyrouth. Les émigrés, invités et touristes sentent ainsi les émanations toxiques avant même de poser leurs pieds sur le sol libanais!!

 

Drôle de démission
Le ministre Rachid Derbas est un grand défenseur du cabinet Salam. Il se dit étonné par l’attitude d’Achraf Rifi qui «annonce sa démission et continue à exercer ses prérogatives dans son ministère, échappant ainsi à la supervision gouvernementale».

Related

Jeu de symboles

admin@mews

Responsable corrompu

admin@mews

La colère de Hariri

admin@mews

Laisser un commentaire