Magazine Le Mensuel

Nº 3064 du vendredi 29 juillet 2016

general

Militaires otages. Les familles se remobilisent

A l’occasion de la seconde commémoration de l’enlèvement des soldats libanais à Ersal le 2 août 2014, les familles des militaires otages du groupe de l’Etat islamique ont appelé à la mobilisation, le dimanche 31 juillet, à la place Riad el-Solh au centre-ville. Celles des otages qui avaient été pris par le Front al-Nosra, puis libérés, participeront à cet événement.
Les familles, qui endurent le pire depuis plus de huit mois au cours desquels elles n’ont pas reçu de nouvelles des otages, ont refusé que cette affaire tombe dans l’oubli, soulignant que «les sacrifices offerts par les militaires imposent que le peuple et l’Etat soient fidèles à ces défenseurs de la patrie, de son drapeau, de son cèdre et de son peuple».
Elles ont appelé tous les Libanais à «soutenir des parents éplorés et des enfants auxquels manque l’affection du père et à déployer tous les efforts pour libérer les neuf militaires toujours retenus».
Pour rappel, les neuf soldats avaient été capturés par Daech au cours de la bataille de Ersal le 2 août 2014 et seize enlevés par le Front al-Nosra ont été libérés en décembre 2015.

Related

Kyle Eastwood. «Les Libanais sont chaleureux et amicaux»

admin@mews

Les décharges au Liban. Le problème est entier

admin@mews

Au-delà de «la législation nécessaire». Une crise politique profonde

admin@mews

Laisser un commentaire